Tirer son lait: guide pratique

Tirer son lait: guide pratique
Tirer votre lait peut être utile. Voyez les différentes méthodes qui s’offrent à vous.


Que ce soit pour soulager un engorgement, parce que bébé ne prend pas le sein, en prévision d’une sortie ou d’un retour au travail, tirer son lait peut être très utile. Voici ce qu’il faut savoir sur les différentes méthodes et sur la conservation du lait.

Quelles sont les méthodes à utiliser?

  • Expression à la main
    Cette méthode est surtout utilisée dans les premiers jours et à l’occasion. Elle est simple, économique et aussi efficace qu’un tire-lait. Cette méthode peut toutefois devenir fatigante à mesure que la production de lait augmente.
  • Tire-lait manuel
    C’est le tire-lait le plus abordable. Il faut l’actionner manuellement. Il est suffisant si vous vous en servez à l’occasion. À la longue toutefois, cette méthode pourrait nuire à la production de lait.
  • Tire-lait électrique individuel
    Il ne demande pas d’effort, mais il coûte plus cher. Il est suggéré si vous tirez votre lait régulièrement durant une courte période. Certains modèles permettent de tirer du lait des deux seins à la fois, une méthode qui stimule davantage la production de lait.
  • Tire-lait électrique de location
    Il permet de tirer le lait des deux seins à la fois. Il est recommandé si vous tirez votre lait plusieurs fois par jour, pendant plusieurs semaines. Ce tire-lait est disponible en location dans les pharmacies et dans certains organismes d’entraide en allaitement, car son prix d’achat est élevé.
Au début
Les premiers jours après l’accouchement, c’est normal de recueillir seulement de petites quantités de lait. Après la première semaine, vous pouvez vous attendre à tirer de 30 ml à 90 ml (de 1 à 3 onces) de lait à la fois. En cas de difficultés, un groupe d’entraide en allaitement ou une consultante en lactation peut vous aider.

Comment faire?

Il est important de suivre les directives du fabricant lors de l’utilisation d’un tire-lait. Évitez, entre autres, de mettre la succion au réglage maximum. Elle doit plutôt être réglée au niveau le plus élevé pour vous, le but est d’imiter le plus possible la tétée du bébé sans vous causer de douleur.

La façon de faire et la fréquence pour tirer du lait dépendent de votre situation.

  • Si vous êtes séparée de votre bébé ou s’il ne peut prendre le sein.
    Tirez votre lait aussi souvent que votre bébé boirait normalement, c’est-à-dire de 8 à 12 fois par jour.
Il faut toutefois savoir qu’à long terme, tirer son lait pourrait entraîner une baisse de production.
  • Si vous tirez votre lait en prévision d’une sortie ou d’un retour au travail.
    Commencez à tirer du lait après une tétée, plusieurs jours ou semaines (dans le cas d’un retour au travail) à l’avance. Tirer votre lait au même moment tous les jours stimulera votre corps à produire plus de lait à ce moment choisi de la journée. Comme la plupart des femmes produisent plus de lait le matin, cela peut être un bon moment pour le faire.

Comment conserver le lait maternel?

Le lait peut être mis dans des contenants de verre, des contenants de plastique rigide ou des sacs de congélation conçus pour le lait maternel. Il peut ainsi être conservé :

  • 4 heures à la température de la pièce;
  • 8 jours au réfrigérateur;
  • 6 mois dans le congélateur du réfrigérateur;
  • 12 mois dans un congélateur coffre.

Les durées de conservation ne s’additionnent pas. Ainsi, vous ne pouvez pas laisser le lait 4 heures à la température de la pièce, puis 8 jours au réfrigérateur et enfin 6 mois au congélateur.

Congelez votre lait en petites quantités (de 30 ml à 90 ml ou de 1 à 3 onces). Cela permet d’éviter le gaspillage. Notez également sur le contenant la date à laquelle le lait a été tiré afin d’utiliser le lait le plus vieux en premier.

Comment le décongeler?

Le lait maternel peut être décongelé au réfrigérateur ou en plongeant le contenant dans un bol d’eau tiède. Ne dégelez jamais le lait maternel au four à micro-onde. Cette méthode chauffe le lait de manière inégale. Le lait pourrait être trop chaud à certains endroits du sac ou de la bouteille et représenter un danger pour le bébé. De plus, lorsqu’il est chauffé à des températures trop hautes, le lait maternel perd certaines de ses propriétés.

Une fois décongelé, si le lait n’a pas été chauffé, il se conserve 24 heures au réfrigérateur et 1 heure à la température de la pièce. Il ne doit pas être recongelé. De plus, le lait restant après un boire doit être jeté.  

Changement de goût
Chez certaines femmes, les enzymes (lipases) qui aident les bébés à digérer le gras du lait sont très actives. Cela peut donner un mauvais goût au lait maternel une fois décongelé (goût savonneux). Votre bébé peut alors refuser de le boire. Si c’est votre cas, il est possible de réduire l’action des lipases en faisant frémir quelques minutes votre lait fraîchement tiré sur le feu (il ne doit pas bouillir). Refroidissez ensuite votre lait dans de l’eau froide ou au réfrigérateur, puis congelez-le. Cela devrait permettre à votre lait de garder son bon goût.

 

À retenir

  • Le choix d’une méthode pour tirer votre lait dépend de votre situation et de votre préférence.
  • Il est important de suivre les instructions du fabricant pour éviter les blessures.
  • Le lait maternel fraîchement tiré se conserve 4 heures à la température de la pièce ou 8 jours au réfrigérateur ou 6 mois dans le congélateur du réfrigérateur. 
Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Valérie De Beaumont, infirmière bachelière et IBCLC
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Novembre 2017

 

Photo : GettyImages/Pilin_Petunyia

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

À lire aussi