J'attrape, la motricité fine

J'attrape, la motricité fine
La motricité fine se développe selon un ordre logique : du haut du corps vers le bas, et du centre du corps vers les extrémités.

La motricité fine exige des mains et des doigts des mouvements très précis. Elle dépend à la fois du développement des petits muscles des mains et des bras, de l’acheminement des bons messages au cerveau pour provoquer ces mouvements, de la coordination oeil-main et de la perception de l’espace. À force d’essayer, bébé évalue de mieux en mieux la distance et déplace sa petite main au bon endroit.

La motricité fine se développe selon un ordre logique : du haut du corps vers le bas, et du centre du corps vers les extrémités. « Avant 2 mois, bébé fait surtout des mouvements de flexion et d’extension des bras et des gestes réflexes d’ouverture et de fermeture des mains. Vers 2 mois, il prend conscience de ses mains, joue avec elles, les joint. Les habiletés de ses mains et de ses doigts évoluent rapidement », explique Patrick Major.

Dès que le bébé est capable de bouger sa main de façon coordonnée (vers 6 mois), il porte tous les objets qu’on lui offre à sa bouche pour les soumettre à une investigation orale.

Des jeux pour l’accompagner

Votre bébé apprécie…

  • Ouvrir ses mains avec votre aide et explorer le toucher en caressant différentes matières : peluche, cartons ondulés, plumes… (Dès 1 mois.)
Notons les détails, avant d’oublier!
« À 6 mois et demi, Ian s’est mis à ramper et à essayer de se mettre à 4 pattes. À 7 mois, il s’assoyait tout seul et une semaine plus tard, il trottait à 4 pattes. Depuis qu’il a 7 mois et demi, il se lève et se tient debout. Je n’ai pas le temps de m’habituer à une étape qu’il est déjà passé à autre chose! »
  • Saisir des objets texturés dans ses mains. Il apprend peu à peu à replier ses doigts autour. À partir de 2 mois, il réussira à tenir les objets, puis parviendra à les secouer (dès 3 ou 4 mois, avec un hochet).
  • Essayer d’attraper un jouet, tout juste hors de sa portée. Félicitez-le s’il étire sa main! (Vers 6 mois.)
  • S’amuser à transférer un jouet d’une main à l’autre, lorsqu’il a la main prise et que vous lui tendez délibérément un autre jouet. (Vers 7 mois.)
  • S’exercer à attraper des choses minuscules avec le pouce et l’index (sa « pince » magique!), comme un morceau de banane ou une miette sur la tablette (8 ou 9 mois).
  • S’amuser à vous donner et à vous reprendre un jouet plusieurs fois. (Vers 9 mois.)
  • Apprendre à taper des mains, dire au revoir de la main, montrer du doigt des objets ou des choses qu’il veut. (Vers 9 ou 10 mois.)
  • Déposer des objets dans un contenant et les sortir. (Dès 11 ou 12 mois.)
À quelques mois,déjà une personnalité
« Alors qu’il y a 6 mois, Raphaële sortait de mon ventre, aujourd’hui, elle sait où va une cuillère remplie de céréales, porte les objets à sa bouche et rit aux éclats si nous lui faisons des bisous dans le cou. C’est fascinant. Mais elle ne fait pas que grandir. Elle forme aussi son caractère, sa personnalité. »

Naitre et grandir.com


Source :
magazine Naître et grandir, avril 2012
Recherche et rédaction : Marie Charbonniaud

Partager