Quand jardiner rime avec… faire des bébés!

Quand jardiner rime avec… faire des bébés!

 Cette année, j’ai décidé de créer un potager avec mes enfants. Pas vraiment pour nourrir nos 5 estomacs (quand ma première tomate commencera à rougir, il y en aura probablement des centaines en réclame à l’épicerie), mais plutôt pour montrer à mes petits jardiniers en herbe que les légumes ne poussent pas sur des étagères.

« Alors, les enfants, prêts à planter de jolies petites graines qui deviendront de belles grandes carottes? »

En faisant un trou dans la terre, mon fils me lance : « Les graines, c’est un peu comme les bébés, sauf qu’au lieu de grandir dans le ventre des mamans, ça pousse dans la terre, hein maman? »

« Absolument! Oh regarde, un écureuil noir qui grimpe dans l’arbre! (Mon sujet de diversion préféré!) »

« Moi quand zaura des bébés, z’en aura 3 », renchérit ma fille.

« Comment tu vas les appeler? », demande son frère.

Gros silence. J’entends presque ses cellules grises s’agiter tellement elle est concentrée.

« Ze sais! dit-elle, le petit doigt en l’air, Feuillette, Patapouf et Nima! »

« Patapouf! » Mon fils éclate de rire. Moi, j’ai un faible pour Feuillette.

 « Et pis mes zenfants manzeront de la crème glacée le matin après leurs céréales. Pas avant! », dit-elle l’index levé d’un air menaçant! Elle réfléchit encore. « Maman! »

« Quoi? »

 « Ze veux planter des graines de crème glacée pour mes zenfants! »

Mon fils a lâché sa pelle et s’est roulé par terre pour mieux rigoler.

Amusée, j’ai répondu : « La crème glacée se fait avec de la crème ou du lait, ma puce. Ça ne se plante pas. »

« Alors, on va planter une graine de vache! »

Mon fils est devenu tellement rouge que j’ai cru qu’il allait s’étouffer de rire.

J’ai dit : « D’accord! »

Donc, oubliez les tomates, les carottes ou la laitue. Chez nous, on fait pousser des graines de vache, de spaghettis, de Patapouf, de chien et de bonbons... du moins, on essaie!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet