L'odeur de maman

L'odeur de maman
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
L’odorat est notre sens le plus primitif. Une simple odeur peut faire remonter à la surface des souvenirs oubliés, nous faire monter les larmes aux yeux ou nous calmer.

Si je ferme les yeux et me concentre, je suis capable de retrouver l’odeur de ma mère. Une odeur apaisante, rassurante. Une odeur unique qui me rappelle mon enfance. Encore aujourd’hui, ma maman sent la même chose. Elle ne le sait pas, mais quand je la serre contre moi, j’en profite toujours pour faire le plein de sa senteur, même à 42 ans.

Quand mes enfants se blottissent contre moi et qu’ils enfouissent leur nez dans mon cou, je me dis qu’ils emmagasinent le même genre de souvenirs olfactifs. Je n’ai aucune idée de ce que je sens pour eux, mais je suis certaine que mon odeur est singulière.

L’odorat est notre sens le plus primitif. Une simple odeur peut faire remonter à la surface des souvenirs oubliés, nous faire monter les larmes aux yeux ou nous calmer.

En pleine nuit, quand un de mes trésors fait un cauchemar et résiste au sommeil, je le couvre souvent d’un chandail que j’ai porté la veille ou d’une veste qui m’appartient. Ça fait des miracles! Comme si je les enveloppais de sécurité, de réconfort, de mes bras. Blanche a déjà transformé un vieux pull maternel en jaquette pendant une semaine entière. Je vous partage cette idée en cette période mouvementée de la rentrée… ça pourrait faciliter quelques nuits…

Quand je berce mes trésors, j’en profite aussi pour respirer la tête de mes petits. J’ai beau les savonner avec les mêmes produits, chacun a une odeur bien à lui. J’ai toujours trouvé que Clémentine sentait le pain chaud. Lorsqu’elle était bébé, je croyais, à tort, que tous les nourrissons sentaient la même chose. L’arrivée de Simone m’a fait réaliser le contraire. Lorsque je l’embrasse sur le dessus de la tête, ce sont des notes de cuir qui me viennent aux narines. Rien à voir avec le pain chaud…

En attendant que les technologies nous permettent de mettre en flacon l’odeur de ceux que nous aimons, collons nos enfants (et nos parents). La mémoire olfactive est un outil simple qui peut leur apporter du réconfort. Et ça, on n’en a jamais trop!

Et vous? Que sentent vos enfants? Constatez-vous que votre odeur est importante pour eux et qu’elle les apaise?

 

Photo : GettyImages/Mladen Zivkovic

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet