Nouveau programme de maternelle: débat autour des lettres de l'alphabet

Nouveau programme de maternelle: débat autour des lettres de l'alphabet
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
Le nouveau programme de maternelle qui entrera en vigueur en septembre 2021 fait débat entre autres au sujet des lettres de l’alphabet. Marie-Ève Bergeron-Gaudin explique.

Mis à jour le 18 mars 2021

Avez-vous entendu parler du nouveau programme de maternelle 4 et 5 ans qui entrera en vigueur en septembre 2021? Il en est question dans les médias depuis quelque temps et le ministre de l’Éducation l’a officiellement annoncé hier. Ce nouveau programme fait débat entre autres au sujet des lettres de l’alphabet. Je vous explique!

Actuellement, le programme de maternelle prévoit la connaissance de quelques lettres de l’alphabet à la fin de l’année scolaire. Le nouveau programme, lui, mentionne plutôt la connaissance de la plupart des lettres et leurs sons (ex. : la lettre f sonne « fff »).

Certains experts ne sont pas d’accord avec ce changement d’exigences. Ils craignent que la maternelle devienne le lieu d’un enseignement magistral, alors que les enfants de 4 à 5 ans apprennent largement par le jeu. Ils redoutent aussi que les difficultés à apprendre les lettres deviennent un motif d’intervention, par exemple en orthopédagogie, alors que chaque enfant a son rythme, surtout dans la petite enfance.

D’autres spécialistes trouvent que l’apprentissage des lettres et de leurs sons est incontournable pour permettre une bonne préparation à la lecture et à l’écriture. Pour cette raison, ils privilégient un enseignement précis de toutes les lettres. Ils pensent qu’il faut s’assurer de ces acquis dès la maternelle dans le but de prévenir des difficultés scolaires plus tard.

Et les parents?

Comme parent, il peut être difficile de se retrouver dans tout ça. Mais peu importe que votre enfant doive connaître quelques lettres ou l’alphabet au complet à la fin de sa maternelle, votre rôle n’est pas le même que celui de l’enseignant.

Pour préparer votre enfant à la lecture et à l’écriture, vous gagnez d’abord et avant tout à lui lire souvent des livres, dans un climat positif et chaleureux. Vous pouvez aussi laisser des livres à sa portée (ceux de la bibliothèque, ceux empruntés à des amis, etc.). La motivation à apprendre à lire et à écrire part de là! Connaître les lettres est intéressant quand on veut comprendre ce qui est écrit.

Certains enfants sont naturellement curieux par rapport à la lecture et à l’écriture et veulent apprendre à lire pendant la maternelle, voire avant. Bien entendu, dans ce contexte, vous pourriez nommer des lettres pendant la lecture de livres, par exemple celles qui font partie du nom de votre enfant. L’objectif reste de suivre ses intérêts.

Voici quelques jeux simples qui risquent de plaire aux enfants curieux face aux lettres :

  • Tracer des lettres dans le sable ou la neige, et les faire deviner à papa ou maman.
  • Faire un bricolage avec les lettres de son prénom, à coller sur la porte de sa chambre.
  • Enfiler des lettres que papa ou maman a d’abord tracées, découpées et trouées, pour faire un collier à un ami ou une peluche.
  • Chercher des lettres dans une soupe qui contient des pâtes alphabet.

Dans tous les cas, le plus important quand on parle des lettres à l’enfant est de le faire dans un contexte agréable de jeu pour éviter de créer un stress de performance ou une baisse de motivation. En effet, un enfant qui aime les livres, mais qui perçoit l’apprentissage des lettres comme une tâche désagréable et compliquée n’est pas bien avancé.

Sur ce, je vous souhaite de vous amuser en lisant avec votre enfant!

 

Précisions sur le programme actuel
Certains enseignant.e.s font déjà l’enseignement des lettres et des sons à la maternelle, mais cela ne fait pas l’objet d’une évaluation puisque le programme actuel prévoit seulement la connaissance de quelques lettres de l’alphabet, peu importe lesquelles, à la fin de la maternelle 5 ans. Avec le nouveau programme, les apprentissages en lien avec les lettres et les sons devront être évalués.

 

Photo : GettyImages/Neville Mountford-Hoare

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur