Mon souhait pour vous…

Mon souhait pour vous…
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je me demandais ce qui pourrait vous faire du bien entre Noël et le jour de l’An. J’ai longtemps hésité… Puis j’ai choisi de simplement formuler un souhait à votre attention.

Ah! Le temps des fêtes…

Je regarde mes enfants qui courent dans la maison de leurs grands-parents. Ils gambadent avec les cousins-cousines. Les rires fusent de partout. Pendant ce temps, les adultes discutent au salon, prennent des nouvelles, en donnent aussi.

Le retour des poux l’automne dernier (soupir) et la gastro de la semaine dernière (re-soupir) seront rapidement éclipsés par des conversations plus légères et joyeuses. Après tout, Noël est un temps de réjouissances!

Mon plus beau cadeau de Noël, il est ici, dans cette maison où j’ai grandi. C’est ma famille. Ceux que j’ai mis au monde, mais aussi ceux qui m’ont donné la vie. Sans oublier celui qui a croisé ma route et fait battre mon cœur.

Depuis que je suis mère, il y a eu des périodes de grandes joies, mais aussi des moments de profondes noirceurs. Mes parents étaient toujours à proximité pour prendre la relève ou donner un coup de main. Ma mère a même parfois offert de l’aide que je ne demandais pas.

Il aura fallu la naissance de Blanche, ma troisième fille, pour que je reconnaisse mes limites et que j’accepte de l’aide extérieure. Il aura fallu une dépression pour que je réalise à quel point mon amoureux est protecteur et travaillant. Les coups durs ont cela de bon : ils nous permettent de voir qui sont nos alliés.

Pour mon dernier billet de l’année, je ne savais pas trop de quel sujet traiter. Je me demandais ce qui pourrait vous faire du bien entre Noël et le jour de l’An. J’ai longtemps hésité… Puis j’ai choisi de simplement formuler un souhait à votre attention.

La santé? Non.

Le repos? Non.

La tranquillité d’esprit? Non.

Je vous souhaite des alliés. Des proches disponibles et à votre écoute. Des amis à qui on peut téléphoner à toutes heures du jour. Des inconnus prêts à prendre un sac d’épicerie pour vous quand le petit dernier est en crise dans l’allée numéro 4.

Parce que la prochaine année ne sera pas uniquement rose. Soyons réalistes! Il y aura de la maladie, des semaines de stress intense, une charge mentale qui ne cesse de grandir. La vie vous enverra des épreuves auxquelles vous n’aviez jamais même songé. Ce sera difficile. Vous pleurerez peut-être de fatigue ou de découragement. Et à travers ces tempêtes qui font partie de la vie, je vous souhaite un chêne sur lequel vous appuyer.

Voilà mon souhait pour vous.

Et vous? Avez-vous un souhait à formuler pour les autres parents? Avez-vous traversé une période noire cette année que vous avez surmontée? Qui sont vos alliés?

 

Photo : GettyImages/Leylaynr

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur