Initiatives inspirantes en CPE

Initiatives inspirantes en CPE
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir

 Il y a quelques mois, nous avons interpellé les centres de la petite enfance et les garderies afin qu’ils partagent avec nous leurs initiatives inspirantes. Que ce soit une approche pédagogique novatrice, une activité artistique ou une collaboration originale avec d’autres organismes, les bonnes idées au Québec ne manquent pas, croyez-moi! Une dizaine de celles-ci sont à découvrir dans le numéro de juin de notre magazine. On a eu envie de profiter de cette tribune pour vous en faire connaître d’autres, tout aussi sympathiques. Elles concernent des centres de la petite enfance (CPE), mais pourraient tout aussi bien inspirer d’autres milieux de garde.

  • Au CPE Bout’Chou et Casse-cou de Senneterre, on a mis sur pied des « bibliothèques roulantes ». Les éducatrices peuvent ainsi apporter les bibliothèques dans leur local et initient les enfants à la lecture et au respect des livres. Les parents sont également invités à participer en apportant des livres ou en offrant du temps pour l’organisation des bibliothèques. De plus, les éducatrices bénéficient d’une formation avec une orthophoniste pour travailler le langage à travers les livres.
  • Au CPE les petits Murmures, situé à Québec, un projet pilote a été amorcé afin d’accueillir un groupe exclusif de 6 enfants présentant un trouble du spectre autistique (TSA). Afin de mettre en place une pédagogie et des interventions adaptées à ces enfants, les éducatrices sont  accompagnées par les cofondatrices de la clinique Concept ConsulTED, Lise St-Charles et Brigitte Harrisson. Elles appliquent ainsi l’approche conceptuelle SACCADE qui a été développée par ces deux intervenantes.
  • À Laval, depuis 5 ans, les six bureaux coordonnateurs en partenariat avec les bibliothèques municipales tiennent chaque année leur « mois de la lecture ». Cette initiative regroupe les 800 services de garde en installation et familiaux et rejoint plus de 5000 enfants. Plusieurs activités sont organisées au cours du mois : « raz-de-marée de la lecture » (une histoire est racontée le même jour à la même heure dans tous les milieux de garde), la participation à des animations dans les bibliothèques, la lecture parent-enfant, etc.
  • Au Centre Pause Parents-Enfants, un CPE de Verdun, on offre uniquement de la garde à temps partiel afin de répondre aux besoins de parents qui sont à la maison, travailleurs autonomes ou ayant des horaires atypiques. Les parents peuvent donc choisir, à leur convenance, entre une et cinq demi-journées de garde par semaine pour leur enfant. Une deuxième installation ouvrira à l’automne, toujours avec une offre de garde à temps partiel, mais cette fois-ci en journées complètes (2 ou 3 journées par semaine).
  • Une initiative fort intéressante que celle du CPE l’Anode magique de Rouyn-Noranda qui a choisi de former tout son personnel avec Dre Olivia Hernandez-Sanchez sur le lien d’attachement et la sécurité affective des enfants. Au quotidien cela se traduit par des interventions plus adaptées aux besoins affectifs des enfants : stabilité du personnel dans les groupes d’enfants, souci de remplacer une éducatrice par une autre éducatrice significative pour les enfants pendant les congés ou les vacances, intégration « en douceur » avec la présence du parent durant les premiers moments à la garderie, importance accordée aux objets transitionnels comme la suce ou la doudou, tout cela dans le but de sécuriser au maximum les enfants.


Participez à la discussion en nous faisant connaître les projets originaux de votre milieu de garde.

Le magazine Naître et grandir est distribué gratuitement. Voyez notre localisateur, pour trouver où vous le procurer.