Faire rire les enfants, c’est risqué!

Faire rire les enfants, c’est risqué!

J’adore faire rire mes enfants. C’est le meilleur remède que je connaisse pour alléger leurs peines et leur donner envie d’être heureux. Ça les illumine de l’intérieur. Je pense qu’avec de l’amour et des éclats de rire, la vie leur paraîtra toujours plus douce. Comme je prends ça très très au sérieux, j’ai un programme spécial qui commence dès la naissance avec des bisous « prout » sur le ventre, des grimaces terribles et des séances de chatouilles intenses qui se transforment au fil des mois et des années par des délires physiques et verbaux de plus en plus élaborés.

Or, 3 enfants plus tard, je réalise que le rire a de graves conséquences sur eux. Ils aiment tellement ça qu’ils éprouvent le besoin irrésistible de rire le plus souvent possible et de faire rire à leur tour. Donc, si l’envie vous prend de développer l’humour de vos enfants, soyez prévenu : on récolte toujours ce que l’on sème. Au début, évidemment, la récolte manque un peu de subtilité. Alors…

 Ne paniquez pas... si un jour l’un d’eux s’étouffe de rire au point de manquer d’air parce que les deux autres n’arrêtent pas de faire des niaiseries au lieu de manger leurs légumes.

Ne vous énervez pas... si un soir, ils vous racontent la même blague 10 fois de suite même si vous ne la trouvez plus drôle ou vous répondent en pouffant de rire « pipi, caca, prout » quelle que soit la question que vous leur posez.

Ne hurlez pas de peur… en les voyant surgir en grognant de l’armoire de votre chambre avec de fausses dents de vampire.

Ne courez pas chez le docteur... si du jour au lendemain, ils prennent des pommes pour des bananes ou vous appellent Roger au lieu de papa ou maman.

Ne soyez pas surpris... si un soir, au moment de leur servir leur souper, vous constatez qu’ils portent, en guise de chapeau, l’un un casque de bain, l’autre une corbeille à papiers, et le dernier une couche sur la tête.

N’appelez pas l’école… pour savoir si la maîtresse a vraiment demandé que vous fassiez un gâteau aux bonbons pour toute la classe.

Enfin, ne vous étonnez pas… si, dans plusieurs années, les amies de votre ado la supplient pour que ce soit toujours vous qui veniez les chercher à chaque sortie parce que vous êtes tellement plus drôle que leurs parents.

À la place, souriez! Ça vous apprendra à faire rire vos enfants!

 

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur