C'est pas juste!

C'est pas juste!
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
La justice est un sujet très présent dans nos discussions familiales. Aujourd’hui, c’est un Whippet qui est en cause…

Clémentine me demande poliment si elle peut avoir un autre biscuit. Ma bibitte à sucre adore les desserts! Il faut dire que ce soir, le repas se termine avec une gâterie qui est rare ici : des Whippets!

Malgré sa politesse, je lui refuse ce privilège. C’est qu’il ne reste qu’un seul biscuit dans la boîte. Lui offrir serait l’équivalent de déclencher une guerre nucléaire entre les enfants. Ses petites sœurs réagiraient au quart de tour et se plaindraient de ne pas en avoir aussi.

Je montre la boîte presque vide et ma fille soupire avant même que je parle :

- Ça ne serait pas juste que tu en aies un de plus que les autres.

La justice est un sujet très présent dans nos discussions familiales. À cause de l’âge différent des enfants, leurs privilèges et leurs responsabilités ne sont pas les mêmes. Clémentine a le droit de lire le soir après qu’on l’ait bordée, alors que les autres doivent fermer la lumière. En revanche, elle est responsable de préparer ses effets personnels pour l’école, alors que je le fais pour les petits. Et ainsi de suite sur une tonne de sujets.

Mes enfants ont beaucoup de difficulté à accepter et comprendre ces différences. « C’est injuste » est une phrase qui fuse souvent de leur bouche.

Il m’est impossible, par exemple, de calculer le temps passé avec chacun et j’essaye d’être juste en répondant à leurs besoins qui, de toute façon, ne sont pas les mêmes. Si un enfant se plaint, j’essaye de combler son besoin. Mais un biscuit, c’est différent…

Futée, mon aînée propose de partager le Whippet en quatre. Mieux vaut une bouchée que rien, non? Les cris de joie résonnent autour de la table. La solution de ma grande ravit la fratrie. Même Léonard s’excite sans savoir pourquoi. Si ses sœurs sont enthousiastes, pas question de rester muet.

Je souris et me dirige vers le tiroir pour prendre un couteau bien affûté et une balance.

Vous avez bien lu : une balance. L’outil indispensable qui garantit que maman est juste et ne donne pas un gramme de plus à un enfant de la famille.

Ça vous semble excessif? Pourtant, ça m’évite les jérémiades, les contestations, le chialage inutile et une perte de temps fou à distribuer des graines de biscuit pour contenter ceux qui considèrent avoir une part plus petite « selon leur point de vue ».

Sachez-le, un Whippet pèse 16 grammes et si vous avez 4 enfants, chacun devra recevoir un quart de biscuit pesant 4 grammes précisément.

Étonnamment, quand vient de temps de distribuer les asperges, personne ne demande à ce que je sorte ma balance pour s’assurer d’en avoir autant que les autres. ;-)

Et vous? Vos petits sont-ils obsédés par la justice? Avez-vous une anecdote sur le sujet? Sur quels thèmes ou sujets tiennent-ils à ce que vous soyez juste?

 

Photos : GettyImages/JackFrog (en haut) et Josée Bournival (en bas)

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet