Les céréales protéinées : un bon choix?

Les céréales protéinées : un bon choix?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
Les céréales protéinées sont de plus en plus nombreuses sur les tablettes des épiceries. Sont-elles intéressantes pour vos tout-petits?

« Quand j’ai vu des céréales protéinées à l’épicerie, je me suis jetée là-dessus en pensant à mon garçon que je trouve trop maigre! », me disait récemment une maman. En effet, ces céréales sont de plus en plus nombreuses sur les tablettes des épiceries.

Les protéines sont l’élément nutritif de l’heure et l’industrie surfe sur cette vague de popularité pour offrir des aliments qui en sont enrichies. Les ingrédients qui servent le plus souvent à augmenter la teneur en protéines découlent du soya : protéines de soya, concentré de protéines de soya, fèves de soya, farine de soya, semoule de soya…

Alors, ces céréales tendances, sont-elles intéressantes pour vos tout-petits?

Plus de protéines, est-ce nécessaire?

Non.

Un enfant comble facilement ses besoins en protéines lorsqu’il mange un aliment riche en protéines à tous les repas. Des aliments ordinaires : de la viande, du poulet, du poisson, des légumineuses, du tofu, un oeuf, des noix, des graines. La majorité des Québécois, adultes et enfants, consomment amplement de protéines dans une journée. Surplus rime avec superflus.

Si votre enfant mange à sa faim des repas variés, qu’il grandit bien et qu’il a de l’énergie, dites-vous qu’il reçoit probablement tout ce dont il a besoin. Il peut être plus petit ou plus costaud que d’autres enfants, et c’est normal. N’oubliez pas que toutes les silhouettes sont dans la nature.

Utiles quand même?

Dans certains cas.

Même si votre enfant consomme probablement assez de protéines dans une journée, il faut aussi vous assurer de bien les répartir. Pour bien des gens, le déjeuner représente un défi à cet effet plus que les autres repas. Les céréales enrichies de protéines peuvent donc être intéressantes à considérer si votre enfant a tendance à avoir faim rapidement après le déjeuner. Mais dites-vous qu’elles représentent un choix parmi tant d’autres, car une bonne dose de beurre d’arachide sur une rôtie, du yogourt grec, un oeuf ou du gruau cuit dans le lait ont aussi de quoi rendre un déjeuner rassasiant. Même un bol de (bonnes) céréales ordinaires avec du lait, une boisson de soya ou du yogourt suffit à la majorité des enfants, surtout qu’une collation viendra combler le petit creux d’avant-midi.

Parlant de collation, elle devrait elle aussi inclure un aliment riche en protéines si le prochain repas se fait attendre plus de 2-3 heures. C’est essentiel pour qu’elle calme la faim longtemps. Plusieurs aliments naturellement riches en protéines font l’affaire ici encore, mais à l’occasion, les céréales protéinées sont une option parmi d’autres.

On accorde beaucoup d’importance aux protéines, mais il ne faut pas perdre de vue le reste. Si vous achetez des céréales enrichies de protéines, recherchez celles qui ont, par portion de 55 g :

au moins: 4 g de protéines et 6 g de fibres

pas plus de: 10 g de sucres et 140 mg de sodium

Quelques variétés GOLEAN de la marque Kashi répondent à ces critères, de même que les Spécial K Protéines et qui en plus, sont les moins chères.

Grandir, ça prend beaucoup d’énergie (calories) et d’éléments nutritifs. Il est bien sûr important de fournir des aliments nourrissants aux enfants pour qu’ils grandissent en santé. Mais dites-vous qu’on y arrivait avant les aliments enrichis.

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet