Camping en famille: pour vivre une expérience positive

Camping en famille: pour vivre une expérience positive
Le camping est un moment en famille unique. Voici quelques suggestions pour maximiser l’aventure avant et pendant notre sortie.

Extraordinaire moyen de passer du temps en famille, de dépayser grands et petits et de découvrir de nouveaux coins, le camping est une expérience au grand air pour tous qui fait appel à tous les sens.

Toutefois, afin que l’expérience soit agréable, appréciée et marquante, certains facteurs doivent être présents. Parce que bien entendu, tout ne se déroule pas tout à fait comme à la maison. C’est d’ailleurs, je crois, la raison principale pour laquelle on campe : vivre quelque chose d’unique et original, loin des tracas et de la routine.

Que la salle de bain ne soit pas à proximité, qu’un enfant soit difficile à coucher, c’est en quelque sorte normal en camping. Oublier les bâtons de la tente est toutefois un incident difficile à résoudre sur place!

Voici quelques suggestions pour maximiser l’aventure avant et pendant notre sortie.

Avant

Faites une liste du matériel que vous emportez. Elle vous servira de vérification et vous pourrez la réutiliser la prochaine fois. Le camping exige une grande planification… la première fois seulement. On apporte toujours les mêmes articles ou presque. Sur le web, il est possible de trouver des exemples de listes de matériel à apporter que vous pouvez télécharger; comme celle-ci.
  • Exercez-vous à monter la tente dans le sous-sol ou la cour arrière. Il s’agit chez moi d’une activité fréquente : pour s’amuser, d’abord, mais aussi afin de familiariser les enfants à ce nouvel environnement, et faciliter le dodo dans un sac de couchage.
  • La destination, c’est l’affaire de tous. Demandez aux enfants où ils veulent aller, et à quoi ils s’attendent une fois rendus. Vous pourrez ainsi répondre aux besoins de toute la famille et les attentes seront comblées.
  • Planifiez les repas adéquatement : il s’agit assurément de la tâche qui consomme le plus de temps en camping. Prévoir les repas et préparer des éléments de ces derniers sauve du temps, de l’énergie… et de la vaisselle!
  • On apporte toujours trop de vêtements. Ma conjointe et moi tombons dans le piège chaque fois. Notre découverte la plus efficace en ce sens : un petit bac identifié (ou sac) par membre de la famille. Le bac ne doit pas déborder : ça limite les faux besoins.

Pendant

  • Établissez des tâches simples et précises pour chaque campeur. On a toujours tendance à être ambitieux la première nuit, et généralement on arrive après quelques heures de route, en fin de journée. Le montage de la tente et la préparation du site devraient donc se faire dès l’arrivée à la clarté.
  • Conserver une certaine forme de routine est primordial, surtout pour les jeunes enfants. Il faut cependant être très malléable : l’heure du coucher sera plus tardive, peut-être, et les siestes moins longues. Il faut garder en tête que ces changements auront des conséquences : il faut être compréhensif et plus patient.
  • Être organisé et rester organisé : il n’y a rien d’agréable à fouiller pour trouver les guimauves tant demandées! On doit savoir où se trouvent les articles indispensables et les ranger au même endroit.
  • Mettre de l’avant le laisser-aller est à mon sens indispensable en camping : le contexte est différent et notre philosophie doit l’être également. Il ne faut pas avoir d’attentes ou penser que la journée se déroulera comme à la maison. Les adultes devraient être des modèles d’une attitude optimiste qui assure un séjour de camping réussi.

Et voilà. Le feu de camp crépite, la tente est montée, les rires des enfants fusent dans les alentours : la belle saison bat son plein, profitons-en pleinement en famille.

 

Photo : GettyImages/Wavebreakmedia

Guillaume St-Pierre
Je suis enseignant, journaliste et guide en plein air.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet