Bibliothérapie: aider son enfant grâce aux livres

Bibliothérapie: aider son enfant grâce aux livres
Par Mariouche Famelart, Bibliothécaire

Votre enfant refuse de se brosser les dents ou d’aller dormir sagement quand c’est l’heure parce qu’il a peur du noir? Ou encore, il est impoli avec les adultes ou se moque des autres enfants? Pire, il les mord! Saviez-vous que la lecture peut devenir une précieuse alliée dans toutes ces situations?

Des petits problèmes de comportement jusqu’aux maux de l’âme plus graves, les livres peuvent jouer un rôle important pour guérir les bobos de la vie. On appelle bibliothérapie l’acte de soigner par les livres. De nombreux thérapeutes à travers le monde utilisent la lecture comme outil complémentaire à des traitements de médecine ou à des thérapies. Et vous aussi comme parent, vous pouvez vous en servir pour aider votre enfant à traverser une épreuve ou modifier un comportement.

Le pouvoir des livres

Les chercheurs reconnaissent 5 principaux effets bénéfiques à la lecture : comprendre, apprendre, s’identifier, s’évader et s’apaiser. D’abord, le livre permet de comprendre puisqu’il est un magnifique outil d’introspection en permettant à votre enfant de reconnaître ou de nommer son problème. Ensuite, une fois la situation comprise, le livre peut lui enseigner une façon différente de penser ou d’agir. Grâce à la lecture, votre tout-petit peut aussi s’identifier  au personnage et réaliser qu’il n’est pas seul au monde à vivre certaines émotions.

Tant pour vous que pour votre enfant, le livre permet  également de s’évader. Il aide à s’échapper à la tristesse et à l’anxiété en chassant les autres pensées. Enfin, la lecture apaise, car elle crée une détente et diminue l’angoisse. Le rituel de lecture entre vous et votre tout-petit représente une expérience émotionnelle positive.

D’autres bienfaits
La lecture à voix haute peut être tout aussi bénéfique pour les tout-petits que la lecture en solitaire l’est pour nous! Les bénéfices associés à la lecture peuvent en effet être vécus par un enfant, même s’il n’est pas lui-même le lecteur. Celui-ci aura envie de revenir au livre lorsqu’il ressentira un besoin de réconfort. Le livre est à l’âme, ce que le médicament est au corps!

Des études ont démontré que la lecture de contes thérapeutiques aide à régler des troubles de comportements tels que la timidité excessive, les comportements impulsifs, les troubles du sommeil et l’hyperactivité. Le livre peut donc contribuer à maintenir la santé émotionnelle, en guérissant les maux de l’âme, mais aussi en les prévenant. La lecture ne peut certes pas remplacer une thérapie nécessaire, mais elle peut bien l’accompagner et en accentuer les effets positifs. Le patient lecteur peut alors jouer un rôle actif dans sa guérison.

Tout livre (fiction ou documentaire) peut être utilisé avec une intention de bibliothérapie, pour peu qu’il soit adapté à la situation vécue par votre enfant… ou à la vôtre. Parents, ne vous privez pas de lire pour vous-mêmes! La lecture peut être un renfort autant pour vous que pour vos petits. Si j’aime tant lire, c’est entre autres parce que cela me fait du bien.

On insiste souvent sur l’importance de mettre tôt des livres dans la vie des enfants, car cela favorise leur développement et même leur réussite scolaire future. Mais si en plus les livres peuvent être bons pour leur santé émotionnelle, pourquoi s’en priver?

Mariouche Famelart, Bibliothécaire
Bibliothécaire passionnée de littérature jeunesse, je souhaite partager avec vous mes idées et mes trucs pour éveiller vos tout-petits à la lecture.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet