Aimer la lecture, ensemble!

Aimer la lecture, ensemble!
Par Solène Bourque, Psychoéducatrice
J’ai commencé à lire avec mes enfants alors qu’ils étaient tout-petits. En fait, j’ai acheté le 1er livre cartonné de mon aînée pendant que j’étais enceinte d’elle.

J’ai commencé à lire avec mes enfants alors qu’ils étaient tout-petits. En fait, j’ai acheté le premier livre cartonné de mon aînée pendant que j’étais enceinte d’elle. Je m’amusais déjà à lui lire cette petite histoire pendant qu’elle était dans mon ventre.

Mes collègues de travail trouvaient ça plutôt rigolo et me taquinaient en me disant : « Et puis, as-tu lu l’histoire à ta petite Bulle hier soir? » Pour moi, c’était une façon de déjà créer un lien avec elle, qu’elle entende le son de ma voix qui lui racontait cette courte histoire touchante.

Un rituel familial

La tradition s’est poursuivie avec mes petits loups, dans la chaise berçante ou encore par terre au salon, à montrer des images, à tourner les pages.

Mais l’incontournable rituel familial était que tous les soirs, leur papa ou moi, en alternance, leur faisions choisir chacun un livre qu’on leur racontait. Parfois le même quatre soirs de suite, parfois des livres différents. Mais toujours deux livres chaque soir. Des histoires drôles, des histoires touchantes, des imagiers, certains soirs même leur livre de bébé dans lequel nous avions noté leurs premiers mots et souvenirs, qu’ils s’amusaient à réentendre, encore et encore.

Puis ils ont commencé à lire, avec fierté. On a poursuivi la lecture en famille. Certains soirs, c’était Choupinette qui faisait la lecture, puis tout doucement Petit Loup aussi. Chacun à son rythme. Quelques mots, une page, une histoire complète. Des fois une histoire inventée à partir des images quand ils ne connaissaient pas tous les mots. Mais toujours et encore, ensemble, tous les soirs.

Je me disais qu’avec le temps, leur intérêt à lire en famille s’estomperait. Qu’ils auraient envie de lire leurs livres, seuls dans leur chambre, avant d’aller au dodo. Et ils le font beaucoup! Mais la tradition de lire en famille demeure tout de même présente.

Une tradition qui évolue

Les albums illustrés ont fait place aux bandes dessinées, aux recueils de contes traditionnels du Québec et d’ailleurs, aux petits romans.

À certains moments, on a chacun notre livre et notre doudou et on lit collés les uns sur les autres, dans le silence. Mes enfants me parlent des livres qu’ils découvrent, ma grande vient d’ailleurs de me conseiller de lire un roman qu’elle vient de terminer. Bref, jamais je n’aurais imaginé que les petits moments de lecture qu’on a semés au fil des ans auraient pu autant développer ce plaisir et cette passion commune des livres!

Ça me rappelle que lorsque j’animais des ateliers d’éveil à la lecture avec des parents et leurs enfants de 2 ans à 4 ans, je disais souvent que l’important avec les livres, c’est de se créer des rituels qui nous ressemblent. Que c’est la meilleure façon d’y être bien et de faire durer la tradition et le plaisir de lire en famille.

Alors que ce soit au lit avant le dodo, sous une couverture avec une lampe de poche au salon, dans le bain avec des livres plastifiés, ou même en construisant votre propre livre d’histoire, avec des dessins de votre enfant, prenez plaisir à ce que les livres fassent partie de votre quotidien, à votre façon!

Vous avez des rituels autour des livres à la maison? J’aimerais bien que vous nous les partagiez!

 

Photo : GettyImages/Kontrec

Solène Bourque, Psychoéducatrice
Psychoéducatrice et auteure, j'œuvre dans le domaine de l'intervention et de l'éducation depuis plus de 20 ans. Je suis aussi la maman de deux grands enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur