Le développement du langage chez l'enfant d'âge préscolaire

Le développement du langage chez l'enfant d'âge préscolaire
Votre enfant grandit et parle de plus en plus? Voyez comment l’aider à continuer ses progrès.


À l’âge de 3 ans, un enfant a généralement un vocabulaire qui lui permet de dire des phrases de quelques mots. Toutefois, il fait encore des erreurs quand il parle. Il continue à s’améliorer et, vers 5 ans, son langage ressemble plus à celui d’un adulte.

Apprentissage du langage entre 3 et 5 ans

De 3 à 4 ans

Faire répéter ou non son enfant?

L’enfant comprend mieux les consignes plus longues et les notions plus abstraites, comme « à côté » et « plus tard ». Il a tout de même de la difficulté à comprendre les notions de temps.

Son vocabulaire s’enrichit encore et il arrive maintenant à faire des phrases complètes (ex. : « Papa est parti dehors »). La longueur de ses phrases augmente d’ailleurs rapidement. Parfois, il lui arrive encore d’oublier de « petits mots » comme « je » et « mon ».

Lorsqu’il souhaite partager une expérience, le tout-petit peut parler de ce qu’il a fait dans sa journée, avec qui, etc. Il est moins dans l’ici et maintenant, et il apprend à parler du passé et du futur.

Le tout-petit se fait comprendre la plupart du temps, même par les personnes qui ne le connaissent pas bien. Sa prononciation est de plus en plus claire.

De 4 à 5 ans

L’enfant comprend de mieux en mieux les explications et les consignes qui incluent des termes plus complexes (ex. : « Dessine un cercle » et « Va en arrière »). Il comprend aussi plus facilement les histoires et peut réfléchir aux éléments qui la composent (ex. : le problème et les émotions vécues par les personnages).

À cet âge, l’enfant a un vocabulaire diversifié et fait des phrases plus longues qui expriment des idées plus complexes (ex. : « Je suis rentré parce qu’il pleut »). Ses phrases se rapprochent aussi plus de celles des adultes. Il peut fournir plus de détails sur les choses en les décrivant.

Il prononce correctement presque tous les sons. Toutefois, il peut avoir encore de la difficulté à produire les sons « ch » et « j » ainsi que ceux de certains groupes de consonnes comme « tr » et « gr ».

Comment favoriser le développement du langage?

Voici quelques conseils et activités visant à favoriser le développement des habiletés langagières de votre enfant.

De 3 à 4 ans

  • Soyez le plus possible à l’écoute de ce que votre enfant veut vous dire, car il doit s’exercer à vous parler et prendre confiance en lui pour développer son langage.
  • Continuez à aider votre enfant à développer son vocabulaire en utilisant vous-même des mots variés. N’hésitez pas à lui expliquer les mots qu’il ne connaît pas.
  • Parlez-lui sans tenter de raccourcir vos phrases. Il gagne à entendre de longues phrases bien construites.
  • Suivez votre enfant dans ses jeux imaginaires. Lorsqu’il invente des scénarios, il dit aussi des phrases différentes de celles du quotidien. Vous pouvez en profiter pour introduire des tournures de phrases ou des mots moins fréquents.
  • Parlez avec lui de ce qu’il fait et de ce que vous faites, de ce qui l’intéresse dans un jeu, de ce qui se passe dans une histoire... Suivez toujours les préférences de votre enfant pour maintenir le plaisir qu’il a à parler.
  • Si vous avez de la difficulté à bien comprendre ce que vous dit votre enfant, posez-lui des questions sur ce qu’il essaie de dire ou résumez une partie de ce qu’il a dit et encouragez-le à compléter. Cela lui montrera que ce qu’il dit a de l’importance pour vous. Encouragez les efforts qu’il fait pour communiquer en vous montrant patient et intéressé.
  • Jouez avec lui à classer des objets ou des cartes par catégorie (ex. : les animaux, les moyens de transport). Cette activité aide votre enfant à organiser les mots de son vocabulaire dans sa tête et à les retrouver plus facilement par la suite lorsqu’il parle.
  • Lisez avec lui des histoires qui présentent des problèmes à résoudre, et réfléchissez avec lui aux émotions des personnages et aux solutions possibles. Vous l’encouragez ainsi à développer sa compréhension du langage et ses habiletés à faire des phrases.

De 4 à 5 ans

  • Demeurez le plus possible à l’écoute de ce que votre enfant veut vous dire. Il doit encore s’exercer à vous parler et prendre confiance en lui pour développer son langage.
  • Continuez d’aider votre enfant à enrichir son vocabulaire. Expliquez-lui le sens des nouveaux mots. Dites-lui aussi les noms de catégories, comme « moyens de transport », et utilisez-les dans des phrases appropriées. Par exemple : « Les autos, les autobus et les trains sont tous des moyens de transport. »
  • Continuez de lire avec lui des histoires qui présentent des problèmes à résoudre, et réfléchissez avec lui aux émotions des personnages et aux solutions possibles.
  • Au quotidien et lorsque vous regardez des livres, si le contexte s’y prête, posez-lui des questions complexes comme « pourquoi? », « quand? » et « comment? ». Les questions auxquelles il ne peut pas répondre par « oui » ou par « non » l’encouragent à réfléchir et à formuler ses phrases.
  • Amusez-vous avec les sons. Utilisez un jeu avec des cartes illustrées (ex. : un jeu de loto) et trouvez les mots qui riment (ex. : « bateau » et « marteau »). Cela l’amène à s’attarder aux sons dans les mots, ce qui facilitera son apprentissage de la lecture lorsqu’il sera à l’école.
  • Racontez-lui des blagues et soyez attentif à ce qu’il trouve amusant. Son humour en dit long sur sa compréhension du langage et de ses subtilités. À son âge, il comprend mieux le fait qu’on dit parfois des choses juste pour rire.
Souvenez-vous que tous les enfants apprennent à maîtriser le langage à leur propre rythme. Certaines de leurs capacités se développent tôt et d’autres, plus tard. Si vous vous faites du souci à propos d’un aspect de l’acquisition du langage de votre enfant, parlez-en avec son médecin ou contactez l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

 

À retenir

  • De 3 à 5 ans, l’enfant développe toujours plus son vocabulaire et apprend à faire des phrases de plus en plus complexes.
  • À 3 ans, l’enfant fait encore des erreurs quand il parle (dans ses mots, ses phrases, les sons qu’il prononce), mais il en fait de moins en moins au fur et à mesure qu’il approche de 5 ans.
  • Vous gagnez à être le plus possible à l’écoute de votre enfant, tout en utilisant un vocabulaire diversifié et des phrases complexes pour lui répondre.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2018

 

Photo : iStock.com/tma1

 

Ressources et références

  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler : le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 180 p.
  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Montréal, Chenelière Éducation, 2011, 256 p.

À lire aussi