Manger ensemble en toute simplicité!

Manger ensemble en toute simplicité!
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
22 mars 2021
Manger en famille, ça signifie quoi pour vous? Stéphanie Côté, nutritionniste, explique que ça peut se faire en toute simplicité…

Manger en famille peut sembler simple, presque banal, mais c’est pourtant une des meilleures habitudes de vie qu’on peut inculquer à notre enfant. Les repas en famille sont bons pour la santé physique et mentale.

  • Ils nous incitent à préparer des repas plus équilibrés que si on mange séparément.
  • Ils aident notre enfant à développer sa confiance en lui et un sentiment d’appartenance à sa famille.

C’est sans mentionner tous les avantages sur le développement social, verbal, moteur, psychologique, alimentaire et plus encore! En effet, les repas sont des occasions pour apprendre à discuter, partager, patienter, utiliser des ustensiles, manger proprement, développer ses goûts, etc. C’est impressionnant de réaliser tous les bénéfices qu’offrent de simples repas en famille, n’est-ce pas?!

J’ai bien dit « simples repas » pour éviter qu’on se mette de la pression. On en a déjà assez!

5 façons de simplifier les repas en famille

Peu importe le moment. Dans plusieurs familles, le souper est le moment le plus propice. Toutefois, le déjeuner ou le dîner sont aussi des occasions valables. On choisit les meilleurs moments en fonction de notre travail et de nos autres activités. L’important, c’est que les repas en famille aient leur place dans l’horaire.

Peu importe le nombre de fois par semaine. Deux ou trois repas en famille valent mieux qu’aucun. Dans le meilleur des mondes, on en fait un rituel quotidien. Mais on peut aussi cheminer vers cet objectif progressivement selon notre réalité.

Peu importe le nombre de personnes. Papa ou maman travaille? Grand-frère a une activité sportive? On est un parent monoparental? Que la famille soit complète ou qu’on se retrouve en « comité réduit », le repas en famille a toujours une grande valeur. Un tête-à-tête avec notre petit peut donner lieu à de beaux échanges et lui être bénéfique de plusieurs manières.

Peu importe l’âge des enfants. S’asseoir avec notre bébé qui commence à manger, partager avec lui certains éléments du repas à mesure qu’on diversifie son alimentation, lui montrer qu’on apprécie manger, l’encourager à découvrir les odeurs, les formes et les textures pour qu’il développe ses goûts… il n’est jamais trop tôt pour partager un repas avec un enfant.

Peu importe le menu. Les personnes autour de la table comptent plus que les aliments sur la table! On prépare des repas équilibrés la plupart du temps, mais c’est aussi très correct si on mange un bol de céréales pour souper à l’occasion. Aussi, on se rappelle que des repas simples, comme un spaghetti, une omelette ou une soupe aux lentilles, c’est aussi bon que des repas qui prennent plus de temps à préparer. Et nos assiettes n’ont pas besoin de ressembler aux photos dans les magazines! 😉

« Chouette, on mange! »

Si je vous parle des repas en famille aujourd’hui, c’est parce qu’ils sont si importants que plusieurs organismes et experts ayant à cœur l’alimentation s’y sont attardés. Ils ont mis sur pied l’initiative « Chouette, on mange! » à laquelle participent la comédienne Isabelle Lemme et son conjoint, l’animateur et restaurateur Stefano Faita.

Le couple, parents de 3 enfants, partage sa réalité et ses astuces dans 6 vidéos. Ils abordent aussi d’autres sujets comme les écrans durant les repas, la place des enfants en cuisine, les commentaires sur les aliments, etc. Plusieurs petites choses qui peuvent avoir à long terme un impact important sur la santé des enfants.

« Chouette, on mange! » est une initiative du Groupe de travail sur l’alimentation pendant l’enfance de la Table québécoise sur la saine alimentation (TQSA) qui regroupe notamment Les Ateliers 5épices, OLO, ÉquiLibre, L’Association de la garde scolaire et le ministère de la Famille.

 

Photo : GettyImages/monzenmachi

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (7)

  1. Caroline 1 avril 2021 à 09 h 18 min
    Ma fille de trois ans à un appétit de moineaux, si elle n'avait pas de lait de croissance (240ml) elle se contenterait que de 4 fourchetées d'haricots verts et la moitié d'une saucisse, pour repartir jouer .. Avez vous des conseils pour qu'elle reste à table à minima ? A part ca elle grandit bien, très motrice, imc parfaitement normal Merci bcp
  2. Stéphanie Côté 1 avril 2021 à 09 h 48 min
    Bonjour Caroline, je vous conseille de placoter avec elle à table pour qu'elle reste quelques minutes de plus. Déterminez un temps que vous souhaitez qu'elle passe à table. Elle comprendra rapidement qu'il y a un temps pour jouer et un pour manger. Pour ce qui est des quantités, parfois, on s'inquiète et c'est pour ça qu'on donne plus de collations ou lait de croissance. Mais il faut s'assurer que ce ne sont pas ces collations qui coupent l'appétit de l'enfant aux repas. Il est difficile de donner des conseils personnalisés avec peu d'informations. Je vous inviterais à consulter une nutritionniste spécialisée en enfance (par exemple nutritionnistesenpediatrie.com) pour vous guider et vous rassurer. Au plaisir
  3. Clem 1 avril 2021 à 10 h 51 min
    Allo Caroline, C'est pareil pour ma fille. Alors ce qu'on s'est dit, c'est qu'on allait lui préparer des aliments très riches. Comme ça, si elle en mange peu, elle aura bcp d'apports. Donc on fait des boulettes avec des légumineuses à l'intérieur, des légumes, de la levure alimentaire et des choses savoureuses. À date ça fonctionne pas mal ;)
  4. Chantal 22 avril 2021 à 12 h 46 min
    Bonjour madame Côté, J’aimerais vous poser une question en privé svp, est-ce possible? Vous pouvez me contacter à l’adresse courriel ci -dessus. Merci de votre attention Chantal Boucher
  5. Stephanie Cote 23 avril 2021 à 09 h 42 min
    Bonjour Chantal, je ne vois pas votre courriel (c'est une information qu'on entre en écrivant un commentaire, mais elle n'apparaît pas). Vous pouvez m'écrire à info@stephaniecote.ca Au plaisir
  6. Chantal 28 avril 2021 à 13 h 36 min
    Merci! Je vous ai écrit ma question vendredi dernier... l’ave reçu? Bonne journée! Chantal
  7. Stephanie Cote 28 avril 2021 à 13 h 46 min
    Bonjour, maintenant oui. Votre message était dans les pourriels. Je vous réponds, désolée du délai.