2 questions fréquentes de parents végétariens

2 questions fréquentes de parents végétariens
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
13 juin 2018
Dans mon entourage, les familles végétariennes poussent comme des champignons! Même si elles le font avec conviction, elles ont aussi souvent des questions.

Dans mon entourage, les familles végétariennes poussent comme des champignons! Parmi elles, plusieurs où il y a de jeunes enfants et même des bébés. Les parents adhèrent à cette alimentation avec conviction, mais aussi souvent avec des questions.

Voici les deux plus fréquentes que j’entends. Puisque c’est un sujet qui a fait l’objet de prises de position de groupes d’experts américains et canadiens, les réponses sont appuyées sur leurs recommandations.

Est-ce que le végétarisme convient aux enfants?

Oui, mais…

Une alimentation végétarienne a tendance à fournir moins de calories qu’une alimentation incluant de la viande. Voilà entre autres pourquoi les enfants végétariens sont moins à risque de surpoids et d’obésité. Or, ils ont tout de même besoin d’un minimum d’énergie (calories) pour bien grandir. Puisque leur estomac est petit et que leurs besoins sont grands, on recommande de:

  • Leur offrir chaque jour des aliments à la fois nourrissants et relativement denses en calories, comme l’avocat, les noix (moulues pour prévenir les étouffements) et beurres de noix, de l’huile d’olive et de canola, et du tofu.
  • Leur offrir plusieurs occasions de manger durant la journée : 3 repas et 3 collations.

Bébé boit quoi?

Le lait maternel des mères végétariennes est aussi nourrissant que celui des mamans non végétariennes. Il peut toutefois y avoir des exceptions, comme dans le cas où les mères végétariennes ne consommeraient pas assez de vitamine B12. Si un relevé alimentaire fait par une nutritionniste ou une prise de sang soulève ce problème, la prise d’un supplément est requise. L’allaitement peut bien sûr être poursuivi aussi longtemps qu’il convient à la maman et à l’enfant.

Pour les bébés nourris avec des préparations pour nourrissons à base de végétaux, les seules qui soient recommandables sont celles à base de soya. À partir d’un an, il est possible d’offrir la boisson de soya enrichie (ordinaire et non allégé en gras) pour ceux qui ne consomment pas de lait de vache. Les autres boissons végétales (de riz, d’amande, d’avoine, etc.) sont déconseillées comme boisson principale.

Et le végétalisme?

L’alimentation végétalienne, colorée et diversifiée autant que possible, regorge de nutriments. Probablement beaucoup plus qu’une alimentation typiquement nord-américaine.

Cela dit, il est vrai que certains nutriments sont moins présents dans les végétaux. C’est le cas de l’iode, du zinc, du calcium, du sélénium, de la riboflavine, des oméga-3, de la vitamine D et de la vitamine B12. En choisissant judicieusement les aliments qui les contiennent, on peut combler la plupart des besoins. Bien sûr que je vous suggère fortement l’aide d’une nutritionniste!

Par exemple, pour revenir sur le cas de la vitamine B12 mentionné précédemment, il y a un ingrédient qui peut grandement aider : la levure nutritionnelle (ou alimentaire). Il s’agit d’un condiment sous forme de flocons jaunâtres dont le goût rappelle un peu celui du fromage. Il suffit d’environ 4 c. à thé par jour aux adultes pour combler leurs besoins, et 2 c. à thé aux enfants de 8 ans et moins. On la saupoudre sur les légumes ou on l’incorpore dans des vinaigrettes, du végépâté maison ou autres, et le tour est joué!

Être bien informé

Manger végé a le vent dans les voiles. Certaines familles continuent à manger du poisson ou des produits laitiers, alors que d’autres font un virage vers le végétalisme. Pour s’assurer que les enfants reçoivent tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin, il est recommandé de rencontrer une nutritionniste. C’est aussi particulièrement important pour les femmes enceintes. Ça vaut le coup pour manger végé en toute tranquillité!

Le récent livre Ménager la chèvre et manger le chou de mes collègues Hélène Baribeau et Marjolaine Mercier est par ailleurs très intéressant pour vous informer et vous inspirer. Je vous le recommande que vous soyez végétarien ou non, car on gagne tous à manger beaucoup de végétaux!

 

Photo : GettyImages/amoklv

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation