Lunch: 5 tâches à confier à votre enfant

Lunch: 5 tâches à confier à votre enfant
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
12 janvier 2017
Peu importe son âge, votre enfant peut aussi participer à la préparation de son lunch. Vous pouvez lui confier progressivement ces tâches.

Le congé des Fêtes est fini, donc le congé de lunchs aussi. Cela dit, à partir de maintenant, je ne les ferai plus toute seule. J’ai décidé de faire participer mes enfants. À 10 ans et 8 ans, il n’est pas trop tôt! Ils remplissent quelques petites tâches depuis longtemps, mais j’admets que je les ai un peu gâtés de ce côté.

Peu importe son âge, votre enfant peut aussi participer à la préparation de son lunch. Commencez doucement et adaptez-vous à la personnalité de votre petit. Il adore cuisiner? Ce sera facile. Il se sentira grand et valorisé à l’idée de préparer son lunch. Il aime plus ou moins cuisiner? Confiez-lui progressivement des tâches et félicitez-le à chaque accomplissement. Vous lui rendez service en lui apprenant à se débrouiller dans la cuisine.

Voici 5 façons de faire participer votre enfant à la préparation de son lunch.

1. Remplir sa boîte à lunch
Demandez à votre enfant de mettre les divers éléments dans sa boîte à lunch. Ça lui permet de voir de quoi sera composé son repas et peut-être de vous dire que la saveur banane pour un yogourt, ça ne lui plaît pas!

La responsabilité de remplir sa boîte à lunch le matin peut venir avec celle de la vider au retour de l’école : mettre les restes au compost, rincer les plats, récupérer un muffin non touché, etc.

2. Guider pour les quantités
Vous souhaitez que votre enfant ne manque de rien, mais vous n’aimez pas gaspiller non plus. C’est légitime. La meilleure façon de parvenir à cet équilibre est de demander à votre enfant de vous guider pour les quantités. Ça l’aide aussi à prendre conscience que c’est lui qui décide des portions qu’il mange, car c’est son corps qui lui dicte.

3. Prendre part aux décisions
Demandez-lui s’il veut son sandwich dans une tortilla ou entre deux tranches de pain. Demandez-lui de choisir ses crudités : du poivron, du concombre ou un peu des deux? Quel fruit veut-il en collation? Ce type de questions donne une impression de contrôle à votre enfant tout en vous laissant inclure les catégories d’aliments que vous savez nécessaires à sa santé. Ces questions font naturellement comprendre à votre enfant comment on compose un lunch, qu’on inclut toujours des légumes à un repas et qu’un fruit en collation, c’est une bonne habitude.

4. Accomplir de petites tâches
Remplir sa gourde, aller cherche le ice pack dans le congélateur pour l’ajouter à sa boîte à lunch, s’assurer qu’il a les ustensiles nécessaires… Ce sont de petites tâches concrètes qui lui permettent d’assumer des responsabilités et de contribuer à son estime de lui.

5. Assumer de plus grandes tâches
Selon l’intérêt, l’âge et les aptitudes de votre enfant, vous pouvez lui confier d’autres tâches. Proposer des options est toujours gagnant! Par exemple : « Veux-tu garnir ton sandwich ou remplir ton plat de yogourt? » et « Veux-tu trancher le concombre ou peler la carotte? »

Au fil des semaines, votre enfant apprendra de quoi est composé un lunch équilibré, il développera ses habiletés motrices et ses aptitudes en cuisine. Tout naturellement, vous lui enseignez des principes importants et vous lui transmettez vos valeurs. C’est aussi ça, participer à la préparation des lunchs!

 

Photo : GettyImages/Jovanmandic

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Partager