La lecture, ça fait parler!

La lecture, ça fait parler!
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
15 septembre 2016
En plus de favoriser les rapprochements, la lecture aux enfants est stimulante pour leur langage et les prépare en douceur à l’apprentissage de la lecture.

La chose que j’aime le plus au monde, c’est coller mes garçons. L’autre chose que j’aime par-dessus tout, c’est lire des livres avec eux. Ça tombe bien, c’est facile de faire les deux en même temps! Au-delà du fait que la lecture aux enfants est une activité agréable qui se prête aux rapprochements, elle est aussi très stimulante pour leur langage et elle les prépare en douceur à l’apprentissage de la lecture.

Chez nous, avant le coucher, Jules (5 ans) choisit un livre et Renaud (2 ans presque 3) en choisit un autre. Je suis ainsi certaine qu’ils seront ouverts à apprendre, parce que les livres sélectionnés les motivent.

Maintenant que la compréhension du langage de Renaud est plus développée, je lis généralement les textes mot pour mot aux deux garçons plutôt que de raconter à ma façon. Lire les textes des livres présente un gros avantage : les enfants apprennent ainsi des mots qu’ils n’entendraient pas autrement. D’ailleurs, il est démontré que la lecture aux enfants aide particulièrement le développement de leur vocabulaire.

Pendant la lecture, mes garçons savent qu’ils peuvent m’interrompre quand ils le souhaitent. Parfois, ils commentent; parfois, ils posent des questions, surtout mon grand Jules qui est plus conscient de ce qu’il ne saisit pas. Ça permet de parler du sens des mots, ce qui aide aussi le langage.

En plus, c’est pertinent que les enfants puissent s’exprimer pendant la lecture parce que ça transforme l’activité en échange, condition essentielle pour développer le langage. C’est en ayant la chance de s’exercer, par essais et erreurs, que les enfants apprennent à parler.

Parfois aussi, c’est moi qui suspends la lecture pour les aider à aller plus loin dans leur compréhension. En posant des questions comme « Comment se sent-il? », « Comprends-tu c’est quoi le problème? », « Que veut-il faire, lui? », on aide les enfants à développer leur raisonnement en lien avec le langage qu’ils entendent.

Faire la lecture aux enfants les aide non seulement à développer leur langage, elle les aide aussi à se préparer à lire eux-mêmes. Ainsi, les études démontrent que la lecture est efficace pour aider les tout-petits à développer leurs connaissances sur l’écrit (ex. savoir qu’un livre a un auteur, qu’il faut lire de gauche à droite et de haut en bas, etc.)

On peut aussi profiter de la lecture aux enfants pour leur parler des lettres de l’alphabet et les aider à développer leur conscience des sons (ex. se rendre compte que certains mots commencent pareil ou riment). Ces deux habiletés sont parmi les plus essentielles à l’apprentissage de la lecture. En ce sens, attirer l’attention des enfants sur certaines lettres en les nommant, et mettre en évidence les mots qui commencent par le même son ou qui riment est pertinent, tant qu’on ne perd pas de vue l’histoire… et que les enfants y prennent plaisir aussi! Je le fais parfois avec mes garçons quand je sens que ça s’y prête.

Et vous, aimez-vous faire la lecture? Avez-vous tendance à raconter dans vos mots ou à lire le texte? Et profitez-vous de ce moment pour échanger?

 

Photo : iStock.com/Bogdan Kosanovic

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (14)

  1. Vanessa 26 septembre 2016 à 11 h 09 min
    Je ne sais pas inventer d'histoire pour mes enfants de 2 et 4 ans. Les livres sont une mine d'or chez nous. Nous les choisissons ensemble à la bibliothèque. Ils nous permettent de passer un bon moment, calme et ensemble, avant d'aller se coucher.
  2. Marie-Ève B-Gaudin 27 septembre 2016 à 13 h 51 min
    Bonjour Vanessa! Trouver des histoires dans sa tête est en effet un défi. Les livres offrent l'avantage de supporter la compréhension des enfants avec des images et aussi de leur faire prendre conscience que ce qui est écrit signifie quelque chose : ) Excellent idée, la bibliothèque!
  3. Simon 26 septembre 2016 à 15 h 17 min
    Nous avons commencé à lire des histoires à notre fille à l'âge de 14 mois (elle en a maintenant 16). Déjà, c'est elle qui tourne les pages dans le bon sens et elle commence à comprendre que ce sont des images dans le livre dont on parle. Et c'est elle qui réclame une histoire le soir, en pointant les livres.
  4. Marie-Ève B-Gaudin 27 septembre 2016 à 13 h 54 min
    Bonjour Simon! C'est vraiment génial que votre fille aime les livres et qu'elle en redemande. C'est surprenant à quel point les enfants peuvent aimer les livres tôt. On peut commencer à en présenter dès 3-4 mois même : ) Bonnes lectures!
  5. Simon 27 septembre 2016 à 13 h 58 min
    En fait, on lui avait donné des livres en tissu (reçu en cadeau) ainsi qu'en plastique pour le bain, auparavant, mais c'était davantage pour les couleurs, les textures et la forme que pour le contenu :-)
  6. Guylaine 26 septembre 2016 à 19 h 43 min
    pouvez-vous donner quelques titres de vos livres coups de coeur (et ceux de vos garçons)? merci
  7. Simon 27 septembre 2016 à 06 h 30 min
    Dans notre cas, nous avons acheté (usagé, évidemment) une bonne partie de la collection de livres de Disney des années 70 et 80: Le pingouin qui n'aimait pas le froid, Bambi, Les aristochats, La soupe au bouton, etc.
  8. Gisèle 28 septembre 2016 à 10 h 33 min
    Quel beau souvenir... Pablo, "Le pingouin qui n'aimait pas le froid" était le livre préféré de notre aîné de 3 ans. Il en a 37 aujourd'hui! Et c'est au tour de ses nièces et neveu de le lire.
  9. Marie-Ève B-Gaudin 27 septembre 2016 à 13 h 59 min
    C'est drôle parce que j'ai découvert des livres dont les personnages ont le nom de mes garçons et ce sont des «must» chez nous: Un après-midi chez Jules (Valérie Boivin, Les 400 coups) et Renaud le petit renard (Katty Maurey et Véronique Boisjoily, La Pastèque). J'aime beaucoup explorer les livres québécois. Marianne Dubuc et Élise Gravel sont aussi bien appréciées ici!
  10. Caroline 27 septembre 2016 à 19 h 48 min
    Mon garçon a 20 mois et il aime les livres depuis qu'il a 7 mois.Il aime pointer les images pour que je nomme ce que c'est. Il est toujours attiré par les mêmes (curieusement ;)...) Par contre, impossible de lui raconter une histoire car il tourne les pages beaucoup trop vite, dès que je commence à lire. Peut-être que ça viendra?
  11. Marie-Ève B-Gaudin 1 octobre 2016 à 17 h 36 min
    Bonjour Caroline! Certains cocos ont une attention aux livres limitée avant 2 ans. Vous pouvez peut-être essayer des livres interactifs comme Petite main petit pouce. Chez nous, ça a été un succès! http://www.seuil.com/ouvrage/petite-main-petit-pouce-martine-perrin/9782021080537
  12. Caroline 1 octobre 2016 à 19 h 23 min
    Merci pour la suggestion!! :) Au plaisir!
  13. Nicole 30 septembre 2016 à 20 h 31 min
    J'ai commencé à présenter des livres à mon garçon dès l'âge de 3 mois environ, pour la texture, mais aussi en lui nommant les objets et racontant les histoires. Au fur et à mesure qu'il a grandit, je mettais beaucoup d'expression dans ma voix (surprise, joie, tristesse) et expliquait les émotions des personnages. Il adorait "Tibou et Chaminou". Maintenant, il aime les livres de la patte patrouille et les livres où il doit trouver des pareils, des formes et des couleurs. Il a maintenant 19 mois et adore toujours les livres.
  14. Marie-Ève B-Gaudin 1 octobre 2016 à 17 h 38 min
    Bonjour Nicole! Votre témoignage montre bien à quel point mettre l'enfant en contact avec des livres dès qu'il est tout petit peut stimuler son intérêt. Bonnes lectures!

Partager