Les otites et le langage

Les otites et le langage
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
3 mai 2016
Les otites peuvent causer une baisse temporaire de l’audition. Mais lorsqu’elles surviennent à répétition, peuvent-elles causer un retard de langage?

Dernièrement, mon grand a fait une otite. Je ne m’y attendais pas parce que, plus petit, il a plutôt fait plusieurs bronchites, mais très peu d’otites. Quelques jours de fièvre, des douleurs à l’oreille… et le besoin de me faire répéter, parfois. Il semblait entendre moins bien.

En fait, il entendait fort probablement moins bien! Les otites peuvent effectivement causer une baisse temporaire de l’audition qui n’est pas nécessairement la même d’un enfant à l’autre ou d’un épisode d’otite à l’autre.

On peut tout de même se demander si les enfants qui font des otites à répétition développeront un retard de langage. Certaines études semblent surtout révéler qu’à elles seules, les otites répétées ne causeraient pas un tel retard. C’est quand même logique, sinon tous les enfants qui en font souvent auraient un retard de langage!

Malgré tout, le risque est présent, surtout quand d’autres facteurs entrent en jeu. Par exemple, un enfant dont un parent a eu un retard de langage présente un facteur de risque supplémentaire. Cela ne signifie pas qu’il aura assurément des difficultés. Mais la vigilance est de mise.

Bref, le sujet des otites et de leur impact est complexe! Heureusement, le médecin, l’oto-rhino-laryngologiste (ORL) et l’audiologiste peuvent chacun apporter leur éclairage et s’assurer que chaque enfant reçoit un traitement adapté s’il en a besoin. Lorsque les professionnels craignent pour le développement langagier (ou pour toute autre raison), ils peuvent notamment recommander la pose de tubes transtympaniques.

Comme parent, lorsque l’on s’aperçoit que notre enfant entend mal parce qu’il a une otite, on peut appliquer certaines stratégies simples pour l’aider à nous comprendre :

  • S’assurer qu’il nous regarde bien quand on lui parle. Il pourra ainsi décoder notre message grâce à notre langage non verbal;
  • Parler plus fort;
  • Éviter le bruit de la télévision ou d’autres sources. Il ne faut pas que les bruits ambiants entrent en compétition avec ce que l’on dit!

Et vous, avez-vous déjà remarqué que votre enfant entend moins bien quand il fait une otite?

 

Photo : iStock.com/Jodi Jacobson

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (12)

  1. Stéphanie Laroche 3 mai 2016 à 12 h 39 min
    Mon fils a fait 8 otites en 10 mois...dès l'âge de 8 mois.et en effet ca a été plus long avant qu'il parle bien. Je crois bien qu'il y ait un impact!
  2. Marie-Ève B-Gaudin 3 mai 2016 à 20 h 36 min
    Ayaye, ça fait vraiment plusieurs otites! Ça ne l'a certainement pas aidé en tout cas!
  3. Emilie 3 mai 2016 à 13 h 18 min
    Mon fils a fait beaucoup d'otites dont des otites séreuses. Le liquide restait derrière son tympan et affectait son audition. ( validé en audiologie) il a eu un retard de langage. Après l'opération ( pose des tubes) son langage s'est nettement amélioré et rapidement! Par la suite nous avons intégré l'orthophonie. Aujourd'hui son langage est considéré normal. Je suis d'accord avec le commentaire précédent, les otites répétitives ont causé un retard de langage.
  4. Marie-Ève B-Gaudin 3 mai 2016 à 20 h 39 min
    Les otites séreuses sont plus sournoises parce qu'elles ne font pas mal. Bravo pour le travail d'équipe avec votre coco! Saviez-vous que les garçons ont plus de chance d'avoir des difficultés de langage que les filles? Ce facteur de risque n'est pas encore bien expliqué!
  5. Marylise 3 mai 2016 à 13 h 58 min
    Ici ma fille avait toujours du liquide sans nécessairement faire des otites et en novembre elle a eu des tubes... Depuis ce temps son langage s'améliore beaucoup... donc ici aussi léger retard à cause de ca... notre première à parler jeune et aucun des 2 parents on eu des problèmes de langage....
  6. Marie-Ève B-Gaudin 3 mai 2016 à 20 h 42 min
    Oui, le fait que les parents aient eu un problème de langage est un exemple de facteur de risque, mais il y en a d'autres. Le fait d'être deuxième de famille (ou en tout cas pas l'aîné) semble en être un aussi, même si ça reste un peu controversé.
  7. Heloise 12 mai 2016 à 19 h 57 min
    Bonjour, Mon enfant a des problèmes de déglutition atypique, ca lui fait des difficultés de prononciation. Que pensez de la méthode Padovan? J'ai trouvé peu d'information sur les résultats de cette approche. Merci en avance! Merci pour vos textes surtout 🙂
  8. Marie-Ève B-Gaudin 17 mai 2016 à 12 h 26 min
    Merci pour vos bons mots. Je ne connais pas bien l'approche Padovan mais certaines orthophonistes travaillent en effet avec cette approche. Si vous voyez déjà une orthophoniste, je vous encourage à en discuter avec elle. Sinon, vous pouvez vous informer auprès de votre médecin ou d'un intervenant de votre CLSC, ou encore chercher une orthophoniste via le site de l'Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec ou directement sur internet. Désolée de ne pouvoir vous aider davantage. Bonne suite!
  9. FATIMATA AMADOU Ndemane 23 mai 2016 à 19 h 59 min
    Bonjour,on vient de diagnostiquer un otite à mon coco et je voulais vous demander s'il n'y a pas des effets secondaires
  10. Marie-Ève B-Gaudin 7 juin 2016 à 21 h 03 min
    Bonjour, les otites deviennent un facteur de risque d'avoir un retard de langage quand elles se produisent à répétition. Et comme je le dis dans mon billet, elles ont un impact surtout si l"enfant présente d'autres facteurs de risque. À peu près tous les enfants ont au moins une otite dans leur vie : )
  11. Aicha 5 juin 2016 à 08 h 29 min
    Depuis a l'age de 3 mois mon bebe à fait otite bien vrais que son pere est docteur . On a ete hospitalisé pendant une semaine. Depuis elle a 17 mois elle parle tres peu les mots mais elle comprend bien tout ce qu'on lui dit seulement repondre c'est un problem. Please aide moi!!!
  12. Marie-Ève B-Gaudin 7 juin 2016 à 21 h 07 min
    Bonjour Aicha, j'aimerais beaucoup vous aider mais je manque d'information pour le faire et c'est bien difficile par échanges sur un blogue. Un médecin (je ne sais pas si vous en avez un) ou une personne de l'accueil social de votre CLSC sera plus à même de vous aider que moi. Bonne chance : )

Partager