Tableau de motivation: les parents doivent aussi être motivés!

Tableau de motivation: les parents doivent aussi être motivés!

ESSAI4Lors d’un après-midi en famille, mon aîné m’a fait une demande particulière.

- Papa, tu te rappelles les tableaux avec les collants qui me permettaient d’avoir un Lego?

- Oui, je m’en souviens.

- J’aimerais bien qu’on en refasse un; cette fois, j’aimerais comme récompense un jeu vidéo.

Cette demande a provoqué chez moi une avalanche de souvenirs concernant mes premières utilisations de tableaux de motivation. Ces tentatives furent des échecs lamentables. De plus, par sa demande, mon garçon m’a rappelé sa perception des tableaux de motivation : des machines à cadeaux!

Toutefois, malgré des débuts difficiles, encore aujourd’hui, j’ai recours au tableau de motivation. En fait, je suis convaincu que plusieurs comportements nécessitent des interventions spécifiques. Bien sûr, nos enfants doivent avant tout être entendus et compris, mais parfois, ça ne suffit pas.

Je pense, entre autres, aux enfants qui sont anxieux lors du coucher et qui vont chercher toutes sortes de raisons de quitter leur lit pour nous rejoindre au salon, une fois l’heure du dodo largement dépassée. Or, ces enfants peuvent bénéficier d’un petit renforcement externe qui les motivera un peu plus à faire le comportement attendu et difficile pour eux.

Mieux vaut cependant être bien préparé avant de vous engager dans cette démarche avec votre enfant. Pour ma part, je me suis ajusté au fil du temps afin que le tableau de motivation produise sainement les résultats attendus. J’ai pu retirer plusieurs constats des recherches que j’ai lues sur le sujet. Je les partage ici avec vous.

Constance
Il est d’abord important d’être constant. L’utilisation du tableau doit devenir un rituel. Si vous vous êtes entendus avec votre enfant pour qu’il fasse un X une fois par jour sur son tableau, eh bien, vous devez voir à ce qu’il le fasse chaque jour.

Comportements réalistes
Ensuite, le comportement attendu doit être réaliste. Si vous demandez à votre enfant de 4 ans de s’habiller seul, vous devez vous assurer qu’il est capable de le faire sans difficulté. Rappelez-vous que le tableau de motivation est un moyen qui permet de développer la discipline (faire un comportement au bon moment) et non pas un outil d’apprentissage (apprendre un comportement nouveau). Il est important de ne pas placer l’enfant dans une situation d’échec, car cela pourrait affecter son estime de soi.

Soutien
Il faut aussi soutenir votre enfant afin qu’il réussisse à atteindre son objectif. Soulignez ses succès avec beaucoup plus d’accent que ses échecs. Même si le tableau de motivation ne doit pas être modifié en cours de route, vous devez aider votre enfant lorsqu’il rencontre des difficultés.

Créativité
Finalement, soyez créatif dans la conception du tableau. Choisissez un thème ou un personnage auquel votre enfant peut facilement s’identifier. Par exemple,  pour un tableau de motivation en lien avec la routine du matin d’Akira, ma conjointe a fait un tableau avec des images de Superman (mon garçon vit une forte « bromance » avec ce superhéros) pour chacun des comportements attendus.

Cette créativité peut également se manifester dans les récompenses promises. Pour les tout-petits, les meilleures récompenses sont celles qui nous permettent de passer du temps ensemble (et non pas les récompenses matérielles) : aller au cinéma seul avec papa, avoir droit à une histoire plus longue avant d’aller au lit, aller glisser, jouer aux quilles ou au tennis avec maman, etc. Les activités plus solitaires peuvent également être de bonnes récompenses : avoir un coupon qui donne droit à l’enfant de choisir l’activité de son choix (même la peinture!) ou faire des jeux sur la tablette de papa.

Si vous appliquez ces conseils dans la conception de votre tableau, vous ne reproduirez pas les mêmes erreurs que j’ai faites avec mon premier enfant. En terminant, je sais que certains d’entre vous vont débattre de cette question : « Est-ce que lorsque j’utilise le tableau de motivation, j’aide vraiment le développement de mon enfant ou "j’achète" un changement de comportement?» Selon la recherche et mon expérience, lorsque bien utilisé, le tableau de motivation peut aider à changer un comportement, pourvu que justement il ne devienne pas un outil de marchandage pour chaque bon comportement.

Dr Nicolas Chevrier, psychologue
Mes 3 enfants me permettent de peaufiner mes talents de psychologue tous les jours…
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (7)

  1. Melanie 23 janvier 2015 à 10 h 13 min
    Bonjour, je me questionnais quant à l'utilisation du tableau à la maison...
    Le tableau était à la base vide et chaque fois que L. 3ans accomplit une de ses tâches (ramasser ses jouets, s'habiller rapidement), accomplit une réussite (pipi sur la toilette, terminer ses légumes) elle obtient un collant de son choix qu'elle colle sur le tableau qui lui se remplit avec le temps. Nous avons construit une boîte à collants qui n'est pas à sa disposition.
    Je me demande...est-ce une bonne utilisation du tableau?
    Merci
  2. patricia 23 janvier 2015 à 17 h 31 min
    Qui. Et aussi tu devras ajouter obéir à la premier fois.
  3. Nicolas Chevrier 27 janvier 2015 à 15 h 23 min
    Si ça fonctionne alors on ne change pas! Le seul bémol que je mettrais sur votre système c'est le nombre de comportement. Si vous avez des problèmes un jour, j'aurais tendance à réduire le nombre de comportement afin de laisser l'enfant se discipliner un comportement à la fois. Par exemple, on mets son assiette dans le lave-vaisselle tous les jours pendant trois semaines, avec un renforcement après cinq succès. Ensuite on passe au prochain comportement.

    Lâchez-pas!
  4. nanny 25 janvier 2015 à 11 h 15 min
    Super idée ! moi, j'avais instauré des points coeur et des points moches, mais ce n'était pas très efficace ni pratique. Par contre, ça a développé son sens du chantage. Je note la multiplication des récompenses non matérielles ;) Merci pour cet article !
  5. patricia 29 janvier 2015 à 09 h 45 min
    ou ont peux trouver ce genre de tableau?
  6. AC 29 janvier 2015 à 12 h 42 min
    Bonsoir,
    Je trouve cette idée vraiment intéressante, ce qui me dérangeait avec ce système c'était les récompenses matérielles, je ne savais pas trop quoi en penser mais j'adore l'idée de passer des moments privilégier avec l'enfant. Je pense commencer rapidement avec ma 2ème fille qui se relève 36 fois le soir...
    Merci pour l'article!
  7. GB 25 février 2015 à 14 h 43 min
    Nous envisageons de faire un tableau avec mon mari pour nos enfants mais ne savons pas par quel bout le prendre... Nos 2 garçons de 3 ans et bientôt 7 ans sont devenus ingérables à la maison (à l'école tout va bien), les colères se multiplient. Le petit est particulièrement réfractaire à toute demande n'allant pas dans le sens de ce qu'il veut et le grand geint et pleure dès qu'il est frustré. La famille est en souffrance. Avez-vous des conseils pratico-pratiques? Un grand merci.

Partager