Le chocolat: les réponses à vos questions

Le chocolat: les réponses à vos questions
1 avril 2012

Q : Mon garçon a 1 an. Est-ce que je peux lui donner du chocolat? 

R : À l’approche de Pâques, qui résisterait à l’envie de voir son petit mangeur le visage barbouillé de chocolat et les yeux pétillants de gourmandise! Sachez qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucune recommandation officielle quant à l’âge d’introduction du chocolat dans l’alimentation de nos petits mangeurs. Toutefois, il est conseillé d’attendre d’avoir introduit tous les aliments dans l’alimentation de votre enfant avant de lui faire découvrir le chocolat, c’est-à-dire vers l’âge de 12 à 18 mois. Certains attendront que leur tout petit soit un peu plus âgé, soit vers 18 à 24 mois, avant de lui faire goûter cette douce gourmandise. Cette décision reste à la discrétion de chacun!


Q : À quelle fréquence peut-on en donner?

R : Des bonbons à l’Halloween, du chocolat à Pâques et à la Saint-Valentin, de la tire sur la neige au printemps ou de bons desserts gourmands à l’occasion ne ruinent pas la santé. Le chocolat, au même titre que les bonbons, fait partie d’une saine alimentation. Cependant, il n’a pas un profil nutritionnel très intéressant. Il s’agit d’une gâterie. Il est synonyme de plaisir (et une alimentation saine inclut le plaisir de manger!). Pour conserver ce plaisir, il est donc préférable d’en offrir à l’occasion, en petites quantités. Et impossible de se le cacher, c’est vraiment plaisant de manger du chocolat!

Ainsi, dans le cadre d’une alimentation saine et variée, il n’y a aucun mal à offrir du chocolat à vos enfants de temps en temps. Il s’agit avant tout d’une question de fréquence et de quantité. Les aliments plus nutritifs, tels le yogourt, les fruits, les muffins et biscuits maison, sont à prioriser. Rappelez-vous qu’il faut voir les friandises pour ce qu’elles sont : des gâteries occasionnelles.

Éviter de le cacher ou de l’interdire afin que vos enfants conservent une relation saine avec ces aliments. Il est important de garder ces douceurs à la maison dans un endroit connu des enfants et sans y porter une trop grande attention. L’enfant doit ainsi comprendre que ce n’est pas parce qu’il y a des gâteries à la maison que nous devons en manger à tous les repas jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Avec une exposition constante, les enfants donneront moins d’importance à ces aliments et en demanderont moins souvent. (Notez que le même principe s’applique avec les grands mangeurs!)

Vous aurez un effet très positif sur l’alimentation de vos petits mangeurs si vous leur apprenez dès leur plus jeune âge que tous les aliments sont permis et qu’une alimentation saine n’implique pas de restriction.


Q : Quel chocolat est meilleur pour la santé des enfants?

R : Il existe trois grandes catégories de chocolat : le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc. Le chocolat noir contient de la pâte de cacao, du beurre de cacao, du sucre, de la lécithine et souvent de la vanille. Le chocolat au lait compte moins de pâte de cacao et plus de sucre que le chocolat noir. Il contient également de la poudre de lait. Quant au chocolat blanc, il ne contient plus de pâte de cacao, mais seulement du beurre de cacao, du sucre et de la poudre de lait.

Le chocolat, et plus précisément le cacao, est une excellente source de magnésium, de phosphore, de fer, de manganèse et de zinc.De plus, le chocolat noir, tout comme la poudre de cacao, est riche en polyphénols, dont les flavonoïdes. Ces antioxydants ont des effets positifs sur la santé cardiovasculaire. Cependant, seul le chocolat noir renferme suffisamment de flavonoïdes pour avoir un effet potentiellement bénéfique sur la santé.

C’est dans le cacao que se retrouvent les éléments nutritifs et les antioxydants. Le chocolat noir est donc plus riche en ces nutriments que le chocolat au lait ou le chocolat blanc. Ce dernier étant fait uniquement de beurre de cacao, il n’offre pas les bienfaits associés à la consommation de cacao.

Cependant, étant un aliment à consommer de façon occasionnelle (et non quotidienne), ses effets sur la santé de vos petits mangeurs s’en feront peu ressentir. Et rappelez-vous que le chocolat, qu’il soit au lait ou noir, est riche en gras et en sucre et qu’il affiche sensiblement la même valeur énergétique, de l’ordre de 500 calories par 100 g.


Q : Est-ce vrai que le chocolat excite les enfants?

R : Le chocolat renferme de la théobromine et de la caféine, deux stimulants du système nerveux. Le chocolat noir en contient davantage que le chocolat au lait. Une plaquette de 100 g de chocolat noir renferme l’équivalent en caféine d’une tasse de café, c’est-à-dire entre 90 mg et 200 mg, tandis que la même quantité de chocolat au lait en contient 25 mg.

Si vous décidez d’offrir du chocolat à vos enfants à Pâques ou lors de toute autre occasion, laissez-les en manger durant la journée et non le soir. Leur petite taille et la lenteur de leur corps à éliminer la caféine font qu’ils sont généralement plus sensibles que les adultes à de petites doses.

L’effet stimulant de la caféine peut durer plusieurs heures puisqu’elle demeure plus longtemps dans leur corps. Cependant, chaque enfant y réagit différemment. Il est donc impossible de dire à quelle quantité se limiter et à partir de quelle heure ne plus lui en donner.


Q : Ma fille a des allergies. Existe-t-il du chocolat sans allergènes?

R : La présence d’allergènes dans les friandises n’est malheureusement pas un mythe. Vous pourrez retrouver la mention « peut contenir » sur de nombreux emballages de chocolat. Il a été prouvé que les risques de contamination exprimés par ces mentions sont bien réels. Ainsi, plusieurs friandises chocolatées peuvent contenir des traces d’arachides, de noix, d’œuf, de lait ou d’autres allergènes. Mais ne soyez pas en peine! Il existe sur le marché actuel de plus en plus de produits destinés aux personnes souffrant d’allergies alimentaires. Les Aliments Ange Gardien offrent notamment des figurines en chocolat pour les fêtes de Pâques. Si vous connaissez d’autres chocolateries au Québec qui en fabriquent, nous vous invitons à nous les faire connaître dans les commentaires.


Q : Mon bébé a 18 mois et n’a que 4 dents. Est-ce que le chocolat peut nuire à ses dents?

R : Il semblerait que le chocolat cause moins de caries que d’autres sucreries. Certains de ses polyphénols diminueraient la formation de plaque dentaire tandis qu’un autre de ses composés, l’acide oxalique, empêcherait le développement trop rapide des bactéries. Cependant, le chocolat est une sucrerie, tout comme les pâtisseries et les bonbons. Il contient une quantité non négligeable de sucre. En conséquence, la santé des dents de votre petit mangeur est une chose à surveiller. Vos enfants aiment le sucre? Les bactéries de leur bouche l’aiment encore plus!

Même si les dents de lait de vos tout-petits sont temporaires, il ne faut pas les négliger pour autant. Il est possible de trouver des caries chez des enfants de moins de 5 ans. C’est là un signe que l’alimentation ou l’hygiène dentaire fait défaut. Il faut alors corriger la situation afin que les dents permanentes n’en soient pas atteintes également. Afin d’éviter ce phénomène, le brossage des dents dès leur apparition est fortement recommandé. Parlez-en à votre dentiste, il vous indiquera la bonne manière de faire.


Notez que les nutritionnistes d’Infocuisine ne répondront pas à de nouvelles questions dans cette page, mais qu’il vous est toujours possible de les contacter par le site Web de nospetitsmangeurs.org.  Le prochain thème portera sur les aliments sans gluten. Préparez vos questions!

Nos petits mangeurs
L'alimentation de vos enfants vous préoccupe? Voici les conseils personnalisés des nutritionnistes de Nospetitsmangeurs.org.
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (2)

  1. Un bon chocolat chaud! | Dans mon assiette 19 janvier 2013 à 07 h 05 min
    [...] volontairement omis de parler du chocolat chaud préparé avec du vrai chocolat comme dans le film Chocolat. Je vais sûrement l’essayer avec mes enfants un de ces jours, mais [...]
  2. Le lapin de Pâques et son chocolat… | Simple 3 avril 2013 à 06 h 09 min
    [...] [...]

Partager