Les mouvements du bébé durant la grossesse

Les mouvements du bébé durant la grossesse

C’est un moment que plusieurs mères attendent avec impatience : les premiers mouvements de leur bébé. En plus de favoriser la création d’un lien entre vous et votre enfant, les mouvements du bébé pendant la grossesse peuvent offrir de l’information sur son état de santé.

L’évolution des mouvements

Vers 7 semaines de grossesse, le bébé commence déjà à faire certains mouvements simples. La plupart des véritables mouvements commencent toutefois autour de 10 semaines. La majorité des mères qui ont déjà eu un enfant auront conscience de ces mouvements entre 16 et 18 semaines de grossesse. Environ le quart des femmes enceintes devront cependant attendre après la 20e semaine, en particulier celles dont c’est la première grossesse et celles dont le placenta se situe à l’avant du ventre.

Les premiers mouvements du bébé sont souvent décrits comme des vibrations. Certaines mères parlent aussi de sensations qui ressemblent à des papillons ou à des bulles d’air qui éclatent. Au fur et à mesure que la grossesse progresse, ces mouvements deviennent plus forts. Les mouvements des jambes et des bras sont brefs et soudains. Lorsque le bébé bouge tout son corps, les femmes enceintes disent sentir leur bébé tourner et retourner. Certains mouvements sont parfois visibles. La mère peut voir son ventre se déformer et apercevoir un coude, un pied ou une main pendant un court instant.

Après avoir atteint un sommet pendant le 2e trimestre, la fréquence des mouvements diminue. Le bébé a maintenant moins d’espace pour bouger. Ses mouvements sont donc plus petits et se limitent à des rotations et à des tentatives d’étirer la colonne. Lorsque le bébé bouge, il occasionne aussi davantage d’inconfort et de douleur chez la mère.

Les facteurs influant sur la fréquence des mouvements

La fréquence des mouvements du bébé varie énormément, allant de 4 à 100 par heure. Certains bébés sont donc plus actifs que d’autres. Certains facteurs pourraient toutefois influer sur la fréquence à laquelle le bébé bouge :

  • La position du bébé : les bébés en siège auraient moins de liberté de mouvement;
  • Le moment de la journée : certaines mères mentionnent que leur bébé est plus actif en soirée;
  • La position de la mère : le fait d’être assise ou couchée pourrait augmenter la fréquence des mouvements;
  • L’état de la mère : quelques femmes enceintes racontent que leur bébé bouge davantage lorsqu’elles ont faim.

Quand s’inquiéter?

Il est normal que vous ne sentiez pas votre bébé bouger tout le temps. Rappelez-vous aussi qu’à l’échographie, vous l’avez vu bouger sur le moniteur sans toutefois en avoir conscience dans votre corps. De même, il est possible que vous ne sentiez pas ses mouvements les jours où vous êtes particulièrement active ou distraite. Après la 30e semaine de grossesse, attendez-vous cependant à sentir votre bébé bouger au moins 10 fois par jour (24 heures), que vous soyez active ou non.

Au cours du 3e trimestre, si votre bébé ne semble plus bouger ou qu’il semble bouger moins qu’à l’habitude, détendez-vous et soyez attentive à ses mouvements pendant 2 heures. Allongez-vous sur votre côté gauche et faites un crochet sur un bout de papier chaque fois que vous sentez votre bébé bouger. Vous devriez noter au moins 6 mouvements distincts durant cette période. Si ce n’est pas le cas, appelez sans tarder au lieu de naissance où vous devez accoucher ou rendez-vous directement à l’hôpital afin que l’on évalue le bien-être de votre bébé.

Si vous êtes inquiète, appelez votre médecin ou votre sage-femme. S’il est impossible de le joindre, communiquez avec la salle d’accouchement de l’hôpital où vous avez choisi d’accoucher. Une évaluation plus précise avec un moniteur pourrait alors être nécessaire pour s’assurer de la santé fœtale.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Chantal Ouellet, médecin
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2016

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BRADFORD, Billie et Robyn MAUDE. « Fetal response to maternal hunger and satiation – novel finding from a qualitative descriptive study of maternal perception of fetal movements », BMC Pregnancy and Childbirth, vol. 14, no 288, 2014.
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • LADEWIG, Patricia et coll. Maternal & Child Nursing Care. 3e éd., Upper Saddle River, Prentice Hall, 2011, 2 016 p.
  • NOWLAN, N. C. « Biomechanics of foetal movement », European Cells et Materials, vol. 29, 2015, p. 1-21.
  • RAYNES-GREENOW, Camille H. et coll. « A cross-sectional study of maternal perception of fetal movements and antenatal advice in a general pregnant population, using a qualitative framework », BMC Pregnancy and Childbirth, vol. 13, no 32, 2013.

À lire aussi