Les enfants et le lait

Les enfants et le lait

Le lait est un aliment important dans l’alimentation d’un enfant. Il est composé de plus de 15 éléments nutritifs qui permettent d’assurer le bon fonctionnement de son organisme. Parmi les nombreux nutriments entrant dans la composition du lait se retrouvent principalement le calcium, la vitamine D et les protéines.



Quels sont les rôles du calcium et de la vitamine D?

Le calcium est, de tous les minéraux, celui qui se retrouve en plus grande quantité dans l’organisme de votre enfant. Presque la totalité du calcium contenu dans le corps de votre petit est emmagasinée dans son squelette. Le calcium confère à ses os leur force ainsi que leur rigidité. Puisque le corps de votre enfant ne parvient pas à en fabriquer, une alimentation riche en calcium s’avère essentielle, d’autant plus que ses os sont en période de croissance et de développement. Si l’apport calcique de votre petit est insuffisant, son organisme ira puiser dans ses réserves, affaiblissant ainsi ses os et les rendant éventuellement plus vulnérables aux fractures.

Le calcium et la vitamine D sont essentiels pour bâtir et maintenir des os solides.

La vitamine D est indispensable pour que le calcium puisse être absorbé par l’organisme. La vitamine D est aussi connue sous le nom de « vitamine soleil » puisqu’elle est synthétisée par la peau lorsque celle-ci est exposée au soleil. Une exposition de 10 à 15 minutes permet à votre enfant de synthétiser suffisamment de vitamine D pour combler ses besoins. Or, une telle synthèse est impossible lors des périodes plus froides de l’année, car la peau de votre petit n’est pas assez exposée au soleil et que les rayons du soleil sont relativement faibles. Puisque le lait est toujours enrichi en vitamine D, il en constitue une excellente source.

Quel type de lait mon enfant doit-il boire?

Le lait peut-il être remplacé par des suppléments de calcium et de vitamine D?
Le calcium et la vitamine D contenus dans le lait possèdent une meilleure capacité à être absorbés et utilisés par l’organisme de votre enfant que ceux contenus dans les suppléments. De plus, le lait fournit plusieurs autres nutriments essentiels aux os et aux dents de votre petit, comme la vitamine A, le phosphore et le magnésium.

Le lait le mieux adapté aux besoins de votre enfant est le lait entier (lait 3,25 % de matières grasses). Vous pouvez passer au lait 2 % après l’âge de 2 ans s’il grandit bien et s’il mange des aliments variés. Sinon, il vaut mieux attendre qu’il ait 5 ans. Le lait écrémé, 1 % et 2 % ne contient que peu ou pas d’acides gras essentiels, nutriments indispensables au développement du cerveau et à la croissance de votre enfant. Puisque le lait entier contient plus de matières grasses que les autres laits, il constitue une meilleure source d’énergie. Pendant sa croissance, votre enfant a des besoins énergétiques élevés. Le lait entier comblera alors plus facilement ses besoins, malgré la petite taille de son estomac.

Quelle quantité de lait dois-je donner à mon enfant?

Il est recommandé que votre enfant boive au moins 500 ml (2 tasses) de lait par jour. S’il est âgé entre 1 an et 3 ans, une telle consommation comble entièrement ses besoins en calcium et le tiers de ses besoins en vitamine D.

Si votre enfant est âgé de 4 ans à 8 ans, ses besoins en calcium sont légèrement supérieurs. Une portion additionnelle de fromage (45 g ou 1,5 once) ou de yogourt (175 g) par jour suffira à les combler. Vous pouvez aussi lui donner une quantité additionnelle de lait, soit 160 ml (2/3 de tasse) de plus quotidiennement.

Le yogourt enrichi de vitamine D, les œufs et les poissons gras, notamment, aideront à combler ses besoins en vitamine soleil.

Si votre enfant aime beaucoup le lait, ne lui en donnez pas plus de 900 ml par jour afin d’éviter qu’il prenne la place d’autres aliments. Trop de lait peut notamment nuire à l’appétit et donc à la variété alimentaire, ainsi qu’à l’apport en fer ou à son absorption.

Le lait peut-il être remplacé par d’autres produits laitiers?

Tous les produits laitiers contiennent des quantités variables de calcium. L’enrichissement de ces derniers avec de la vitamine D n’est cependant pas obligatoire. Certains produits laitiers, surtout des yogourts, contiennent de la vitamine D tandis que d’autres, non. Le lait constitue donc le produit laitier par excellence.

Que faire si mon enfant a une intolérance au lactose?

Le lactose est le sucre naturellement contenu dans le lait. Si votre enfant a une intolérance au lactose, il ne possède pas suffisamment de lactase, enzyme essentiel à la digestion du lactose. En général, les enfants intolérants au lactose peuvent tout de même tolérer environ 250 ml de lait par jour, répartis en petites portions et consommés avec d’autres aliments. Vous pouvez compléter avec du lait sans lactose.

Vous pouvez aussi vous procurer des enzymes sous forme de gouttes. Ces gouttes, ajoutées au lait selon les quantités spécifiées, hydrolysent presque totalement le lactose. Vous pouvez aussi offrir des boissons de soya ou de riz enrichies à votre enfant puisque celles-ci ne contiennent pas de lactose. Mais comme ces boissons végétales sont moins riches en gras que le lait entier, elles conviennent moins bien avant l’âge de 2 ans.

Si votre enfant est plutôt allergique aux protéines du lait, sachez que le retrait ou l’hydrolyse du lactose ne réduisent aucunement le potentiel allergique du lait. Si votre petit a une intolérance au lactose ou une allergie aux protéines du lait, il est important que vous consultiez une diététiste-nutritionniste afin de connaître les recommandations nutritionnelles appropriées.

 

Attention! Ne pas confondre allergie au lait et intolérance au lactose.
La sensibilité ou l’allergie aux protéines de lait est une réaction anormale du système immunitaire aux protéines de lait de vache dans les préparations pour nourrisson. Les symptômes, principalement digestifs, se manifestent au cours des premiers mois de vie. La plupart des nourrissons allergiques aux protéines de lait perdent cette sensibilité vers 2 ans ou 3 ans.

 

Comment encourager mon enfant à boire du lait?
Il n’y a pas si longtemps, votre enfant buvait comme un petit veau. Maintenant, il a perdu de l’intérêt pour le lait ou refuse catégoriquement d’en boire. Voici quelques astuces afin d’inciter votre enfant à consommer davantage de lait :
  • Servez-lui de petites portions de lait et n’insistez pas pour qu’il boive celles-ci jusqu’à la dernière goutte.
  • Servez-lui le lait dans un verre coloré ou orné d’une paille amusante.
  • Laissez votre enfant verser lui-même sa portion de lait dans son verre à l’aide d’un petit pichet.
  • Pendant les repas, offrez-lui du lait plutôt que du jus de fruits.
  • Donnez l’exemple en buvant vous-même du lait.
  • Aromatisez le lait avec de la vanille ou faites-en des laits frappés avec des fruits frais ou en conserve.
  • À l’occasion, aromatisez le lait avec un peu de poudre ou de sirop de chocolat. Vous pourrez ainsi contrôler la quantité de chocolat que vous ajoutez à son lait contrairement au lait au chocolat commercial prêt à consommer.
  • Ajoutez une plus grande quantité de lait à ses céréales ou préparez ses céréales chaudes avec du lait plutôt qu’avec de l’eau.
  • Servez à votre petit des préparations culinaires à base de lait telles que des soupes crème, des sauces béchamels, ainsi que des desserts au lait (ex. : poudings au riz ou au tapioca…).

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Stéphanie Côté, nutritionniste, M. Sc.
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Octobre 2013

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • AGOSTONI C. et Turck D. « Is cow’s milk harmful to a child’s health? », JPGN. 2011;53:594-600.
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca.
  • EXTENSO. Mon enfant ne boit pas de lait, quoi faire? 21 septembre 2012, www.extenso.org.
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. L’alimentation de votre bébé jusqu’à un an. Octobre 2012, www.soinsdenosenfants.cps.ca.

À lire aussi