Comprendre les consignes: 1 à 3 ans

Comprendre les consignes: 1 à 3 ans

Pour qu’un enfant respecte les consignes qui lui sont données, il doit d’abord les comprendre. Les consignes doivent donc être formulées en fonction de son niveau de compréhension.

Plus l’enfant est jeune, plus les consignes doivent être simples, courtes et concrètes. En grandissant, il réussit à comprendre des directives plus complexes et plus longues.

  •  Comprendre les consignes: 3 à 5 ans
  • 1 an à 2 ans

    L’enfant comprend :

    • les consignes simples comme : « Assieds-toi », « Viens ici », « Donne-moi ta poupée », « Montre-moi ton camion. » Un geste explicatif est généralement nécessaire au début (vers 12 mois à 15 mois), par exemple montrer le sol lorsqu’il doit s’asseoir ou pointer l’objet à donner (livre, ballon, etc.). Après peu de temps, il n’est plus nécessaire d’accompagner la consigne d’un geste.

    2 ans à 3 ans

    L’enfant comprend :

    Avant de penser que votre enfant ne vous écoute pas, assurez-vous qu’il a bien compris votre consigne.
    • les consignes simples qui comptent 2 éléments reliés, par exemple : « Va chercher ta cuillère et ton bol »;
    • les consignes qui incluent des termes d’orientation spatiale simples comme « Mets les autos dans la boîte » et « Lance le ballon en haut »;
    • peu à peu, les consignes plus longues, par exemple : « Mets ton chapeau et tes mitaines, et viens me voir. »
    Attention aux consignes trop compliquées
    Les consignes qui font référence au temps (ex. : « Avant de faire ceci, fais cela. ») sont difficiles à saisir. Les demandes contenant une condition sont aussi difficiles à comprendre (ex. : « Si tu as terminé ton yogourt, tu peux aller jouer. »). Si l’enfant ne respecte pas de telles consignes, ce n’est peut-être pas parce qu’il veut désobéir, mais plutôt parce qu’il ne comprend pas bien ce qui lui est demandé.

    Apprendre par le jeu

    Tous les jeux qui permettent de donner des consignes (ex. : les jeux de figurines et les jeux de société adaptés à l’âge de votre enfant) peuvent être utiles pour stimuler le développement de la compréhension de celles-ci. Vous pouvez aussi profiter de vos activités quotidiennes pour aider votre enfant à saisir les consignes. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire.

    • Regardez un livre et demandez à votre enfant de montrer des images ou de mimer les actions des personnages.
    • Cachez des objets ou des jouets dans la maison et donnez des indices à votre enfant pour qu’il les retrouve (ex. : « Regarde en dessous de la table. »).
    • Demandez à votre enfant de vous aider au moment de la préparation du repas en lui donnant des consignes comme « Va chercher le concombre dans le réfrigérateur » et « Mets les napperons sur la table. »
    • Dans la cour ou au parc, inventez un parcours et nommez les actions que votre enfant doit exécuter, comme : « Cours vite et va toucher la clôture. »

     

    Naitre et grandir.com

    Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste, M. Sc.
    Recherche et rédaction :
    Annie Pépin, intervenante en langage
    Mise à jour : Juin 2014

     

    À lire aussi