Nouveau programme pour aider les femmes enceintes à avoir accès à des services

Nouveau programme pour aider les femmes enceintes à avoir accès à des services
Le programme Ma grossesse vient d’être lancé par le gouvernement du Québec pour soutenir les femmes enceintes.

7 mars 2022 | Un programme vient d’être lancé par le gouvernement du Québec afin d’aider les femmes enceintes à trouver rapidement un professionnel de la santé et à avoir un accès gratuit à des services adaptés à leurs besoins. L’implantation d’un avis de grossesse provincial faisait partie des premières recommandations du rapport de la Commission Laurent.

Mis à jour le 8 mars

Le programme Ma grossesse permet aux femmes enceintes de remplir un formulaire disponible sur le web dès qu’elles apprennent qu’elles sont enceintes. Le formulaire est ensuite transmis aux intervenantes responsables de leur région afin d’identifier les besoins de chaque femme.

Répondre aux besoins et mieux planifier les services

Les femmes enceintes qui auront besoin de services seront contactées par une intervenante du CISSS ou du CIUSSS de sa région. Par exemple, celles :

  • qui n’ont pas de professionnel de la santé pour leur suivi ;
  • qui vivent une situation difficile ou ont besoin d’aide ;
  • qui ont besoin de coupons d’aliments ;
  • qui souhaitent connaître les services offerts gratuitement près de chez elle.

Toutes les femmes enceintes sont toutefois invitées à remplir le formulaire puisque cela pourra aider à une meilleure planification des services prénataux au Québec.

La carte d’assurance-maladie n’est pas nécessaire pour remplir le formulaire. Les femmes enceintes qui n’ont pas de carte de la RAMQ seront dirigées vers les services requis selon leur situation.

Prévenir les complications durant la grossesse

En identifiant rapidement les mères avec des besoins particuliers et en leur donnant accès aux bons services, le programme Ma grossesse espère diminuer les risques de complications pendant la grossesse et avoir ainsi un impact positif sur le développement des enfants.

De plus, il s’agit d’un bon moment pour informer les futurs parents des services disponibles dans leur région. En effet, après avoir rempli le formulaire, les femmes enceintes recevront un message leur indiquant les services offerts gratuitement dans leur CLSC comme les rencontres prénatales et le soutien à l’allaitement.

Pour s’inscrire : Ma Grossesse
Le formulaire est disponible en 11 langues et des services d’interprète peuvent être offerts au besoin. Les femmes qui ont de la difficulté à remplir le formulaire peuvent appeler à leur CLSC et une intervenante le remplira pour elles.

Un suivi de grossesse tardif pour plusieurs femmes

Au Québec, 24 % des femmes enceintes ne bénéficient pas d’un suivi de grossesse au 1er trimestre. Environ 21 % ont reçu un premier suivi pendant le 2trimestre, 3 % pendant le troisième et 0,1 % n’avaient reçu aucun suivi. Par ailleurs, la proportion de femmes qui n’ont pu recevoir un suivi pendant le 1er trimestre atteint 31 % à Montréal alors qu’elle est de 12 % au Bas-Saint-Laurent.

 

Sources : Ministère de la Santé et des Services sociaux et CIRANO

 

Kathleen Couillard – Naître et grandir

Naître et grandir

 

Photo : GettyImages/ Phynart Studio

À lire aussi