6 choses à savoir sur l'otite

6 choses à savoir sur l'otite
Les otites sont très fréquentes chez les jeunes enfants, surtout durant la saison des rhumes. Voici six choses à savoir sur cette infection de l’oreille.

3 janvier 2019 | Les otites sont très fréquentes chez les jeunes enfants, surtout durant la saison des rhumes. Voici six choses à savoir sur cette infection de l’oreille afin de mieux la reconnaître, la prévenir et la traiter.

1. Les enfants de moins de 5 ans font souvent des otites, en particulier ceux âgés de 6 mois à 3 ans.

L’otite est une infection située à l’intérieur de l’oreille. Elle peut être d’origine bactérienne ou virale. Elle se produit quand du liquide infecté se loge derrière le tympan. Ce liquide arrive par un petit conduit appelé la trompe d’Eustache. Les enfants de moins de 5 ans sont plus à risque d’avoir des otites, car la forme de leurs trompes d’Eustache rend difficile l’écoulement du liquide, ce qui facilite les infections. L’otite n’est pas contagieuse et elle est généralement sans gravité.

2. L’otite est une complication très fréquente du rhume chez les enfants.

C’est pour cette raison qu’il est important de bien nettoyer le nez de votre enfant à l’eau saline, de trois à quatre fois par jour, dès le début du rhume. Cela ramollit les sécrétions et les aide à s’écouler, ce qui peut aider à prévenir les otites. Au besoin, vous pouvez utiliser une poire nasale ou un mouche-bébé pour dégager le nez de votre tout-petit. Enfin, si votre enfant est capable de se moucher, encouragez-le à le faire souvent. Vous pouvez aussi utiliser un dispositif de type Sinus Rinse s’il a plus de 3 ans.

3. Un bébé qui se tire les oreilles et qui est irritable pourrait souffrir d’une otite.

Plusieurs signes et symptômes peuvent vous aider à reconnaître une otite chez votre bébé :

  • Votre enfant porte sa main à l’oreille, la tire ou semble avoir mal à une oreille.
  • Il a l’air de moins bien entendre.
  • Il dort moins bien que d’habitude, est irritable, pleure plus.
  • Il a moins d’appétit.
  • Sa fièvre persiste malgré la prise d’acétaminophène (ex.: Tylenol, Tempra) ou d’ibuprofène (ex.: Advil, Motrin. Ne pas donner d’ibuprofène à un enfant de moins de 6 mois).

4. Le traitement de l’otite moyenne ne nécessite pas toujours des antibiotiques.

Dans la majorité des cas, l’otite guérit sans traitement. Si vous pensez que votre enfant de plus de 6 mois a une otite, il est recommandé de surveiller l’évolution de ses symptômes durant les premières 48 à 72 heures. Pour diminuer la douleur et la fièvre, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène (ex.: Tylenol, Tempra) ou de l’ibuprofène (ex.: Advil, Motrin), en suivant les indications et en respectant les doses recommandées selon son âge.

Il faut voir rapidement un médecin si votre enfant a :

  • moins de 6 mois et est fiévreux;
  • plus de 6 mois, avec une fièvre qui dépasse 39o C ou qui persiste plus de 48 à 72 heures;
  • des symptômes qui durent plus de 48 à 72 heures ou qui augmentent;
  • l’arrière de l’oreille enflée;
  • du liquide ou du sang qui s’écoule de son oreille.

Si le médecin diagnostique une otite à votre enfant, il évaluera s’il est nécessaire de lui prescrire des antibiotiques.

5. Il est possible de prévenir les otites.

En plus de bien laver le nez de votre enfant, il existe d’autres moyens de prévenir les otites :

  • Laver souvent vos mains et celles de votre enfant.
  • Ne pas laisser votre bébé boire le biberon en position couchée.
  • Limiter l’utilisation de la suce.
  • Allaiter votre enfant.
  • Ne pas l’exposer à la fumée de cigarette.
  • Respecter le calendrier de vaccination.

6. Dans certains cas, il peut être nécessaire de poser des tubes.

Votre médecin pourrait vous diriger vers un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (un oto-rhino-laryngologiste ou ORL) si votre enfant souffre d’otites à répétition (environ quatre otites en 6 mois ou six otites en 1 an) ou si son otite persiste après un deuxième traitement d’antibiotiques, par exemple. Si l’ORL détermine que votre enfant a besoin de tubes, de petits drains (de 2 à 3 mm) seront insérés dans ses tympans, entre autres pour aider le liquide à s’écouler à l’extérieur de l’oreille. L’opération dure quelques minutes et réduit grandement les risques d’otite.

 

Par l’équipe de Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : GettyImages/PhotoEuphoria

Partager

À lire aussi