Grossesse: pourquoi serait-il mieux de dormir sur le côté?

Grossesse: pourquoi serait-il mieux de dormir sur le côté?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Au 3e trimestre, les femmes enceintes devraient dormir sur le côté afin de diminuer le risque de mort du foetus en fin de grossesse, selon une étude britannique.

12 décembre 2017 | À partir du 3e trimestre, les femmes enceintes devraient se coucher sur le côté pour dormir afin de prévenir la « mortinaissance » ou la mort du foetus, indique une étude britannique.

Les auteurs de cette étude font cette recommandation, car ils croient que le poids de l’utérus en fin de grossesse exercerait une pression sur les vaisseaux apportant le sang au foetus lorsque la femme est allongée sur le dos. Cette pression réduirait alors la quantité d’oxygène que reçoit le bébé à naître.

Selon les résultats de cette étude, les futures mères qui s’endorment sur le dos courraient 2,3 fois plus de risques de voir leur foetus décéder en fin de grossesse que celles qui s’endorment sur le côté. Par ailleurs, cette étude suggère que 3,7 % des mortinaissances survenant durant le dernier trimestre de grossesse seraient associées à la position de sommeil sur le dos adoptée par la future mère au moment de s’endormir.

Malgré tout, les femmes enceintes ne doivent pas s’inquiéter si elles se réveillent sur le dos au cours de la nuit, soulignent les chercheurs. Dans ce cas, elles n’ont qu’à se tourner sur le côté avant de se rendormir.

Ils ajoutent d’ailleurs que la position adoptée au coucher est la plus importante, car c’est celle qui est gardée plus longtemps au cours de la nuit. Les auteurs de l’étude suggèrent aussi aux femmes enceintes de placer un ou plusieurs oreillers derrière leur dos pour les aider à dormir sur le côté, et ce, autant pour une sieste que pour la nuit.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont rencontré 1024 femmes. Parmi elles, 733 étaient enceintes au moment de l’entrevue et 291 avaient vécu la mort de leur bébé à naître au cours du 3e trimestre de grossesse. Ces femmes ont répondu à des questions portant entre autres sur la position de sommeil qu’elles ont adoptée au coucher durant les quatre semaines précédant l’entrevue ou la perte du foetus.

De petites études étaient par ailleurs déjà arrivées à des résultats similaires.

Sources : ScienceAlert et BJOG An International Journal of Obsterics & Gynaecology


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/shumelki

Partager

À lire aussi