Enfants transgenres: une identité très tôt affirmée

Enfants transgenres: une identité très tôt affirmée

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants transgenres auraient très tôt des préférences et des goûts liés au genre auquel ils s’identifient, révèle une petite étude réalisée aux États-Unis.

3 mai 2017 | Les enfants transgenres auraient très tôt des préférences et des goûts liés au genre auquel ils s’identifient, révèle une petite étude réalisée aux États-Unis. De plus, ils auraient une idée de leur identité de genre aussi claire et affirmée que les autres enfants.

D’après les résultats de cette étude, le comportement, les préférences et l’identité des tout-petits transgenres ainsi que les stéréotypes auxquels ils se conforment ne seraient pas différents de ceux des autres enfants. Par exemple, les petites filles transgenres étudiées — c’est-à-dire les enfants nés avec un sexe de garçon, mais vivant et s’identifiant comme étant des petites filles — aimaient les poupées, les robes et préféraient jouer avec leurs amies filles autant que les autres fillettes non transgenres de l’étude.

Les enfants transgenres expriment une identité de genre différente de leur sexe à la naissance, par exemple : un enfant né avec un sexe de garçon, mais qui vit et s’identifie comme étant une petite fille.

Les enfants transgenres se distingueraient cependant des autres tout-petits par le fait qu’ils ne considéraient pas leur propre genre comme quelque chose de fixe. En effet, les enfants non transgenres de l’étude avaient tendance à dire que leur genre actuel était le même que celui qu’ils avaient à la naissance et qu’ils auraient à l’âge adulte. Pour leur part, les enfants transgenres étudiés disaient plus souvent que leur genre actuel était différent de celui qu’ils avaient à la naissance, mais identique à celui qu’ils auraient une fois adulte. Par ailleurs, les tout-petits transgenres, ainsi que leurs frères et sœurs, avaient moins tendance à penser que le genre des autres demeurait stable au fil du temps.

Les auteurs de l’étude se sont intéressés aux enfants d’âge préscolaire, car c’est à ce moment que le genre commence à influencer le comportement des enfants et leurs préférences en matière, par exemple, de jouets ou de vêtements. Le genre serait d’ailleurs l’identité qui apparaitrait le plus tôt chez l’enfant et constituerait une étape importante de son développement. C’est aussi la période où la compréhension de l’idée de stabilité du genre apparait chez l’enfant, estiment les auteurs.

Pour arriver à ces conclusions, les auteurs ont étudié trois groupes d’enfants âgés de 3 à 5 ans afin d’évaluer le développement de leur genre et de comprendre leurs sentiments et leurs pensées. Le premier groupe était composé de 36 enfants transgenres et le second d’autant d’enfants non transgenres. Enfin, le dernier groupe était composé de 24 frères et soeurs d’enfants transgenres.

Sources : Child Development et Eurekalert


Rabéa Kabbaj — Agence Science-Presse

 

Photo : Gettyimages/ArtMarie

Partager

À lire aussi