Initier les enfants aux mathématiques, ça peut commencer tôt!

Initier les enfants aux mathématiques, ça peut commencer tôt!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les parents pourraient aider leur enfant à développer ses aptitudes pour les mathématiques dès la petite enfance, révèle une étude américaine.

2 décembre 2016 | Les parents pourraient aider leur enfant à développer ses aptitudes pour les mathématiques dès la petite enfance, révèle une étude américaine. Cette aide aurait des effets qui persisteraient même après l’entrée à l’école.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion en observant 140 mères jouer en compagnie de leur enfant de 3 ans avec une caisse enregistreuse et des blocs. Ces mères aidaient leur tout-petit à se familiariser avec les mathématiques de plusieurs façons. Par exemple, elles comptaient avec lui ou nommaient les chiffres.

Les auteurs de l’étude ont toutefois remarqué que les mères qui aidaient leur enfant à déterminer le nombre d’objets dans un groupe (ex. : « Il y a 3 blocs dans cette tour ») favorisaient le développement de ses habiletés mathématiques à long terme. En effet, les enfants de ces mères réussissaient mieux un test de mathématiques à l’âge de 5 ans. Ils étaient aussi meilleurs pour faire des additions en première année.

Les tout-petits ont souvent de la facilité pour compter de 1 à 10, mais ils ne comprennent pas nécessairement la signification des nombres, expliquent les auteurs de l’étude. Les enfants doivent apprendre que le dernier nombre nommé correspond à la quantité d’objets comptés. En se familiarisant avec ce concept, ils pourront réaliser avec plus de facilité des opérations mathématiques complexes une fois à l’école. Les aptitudes en mathématique pendant la petite enfance ont d’ailleurs une influence importante sur la réussite scolaire, rappellent les chercheurs.

Les parents qui souhaitent aider leurs enfants à développer un esprit mathématique peuvent le faire à travers de simples gestes du quotidien. Par exemple, à l’épicerie, ils peuvent lui dire : « Regarde, il y a 3 pommes dans notre sac. » Ils peuvent aussi l’inciter à compter des objets en lui demandant « Peux-tu me donner 3 cuillères? » lorsque c’est le temps de mettre la table ou « Combien y a-t-il de fleurs ici? » pendant une promenade au parc.

Sources : Science Daily et Child Development


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Dean Mitchell

Partager

À lire aussi