Portrait des enfants des Premières Nations

Portrait des enfants des Premières Nations

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les représentants des Premières Nations ont souligné l’importance de préserver l’identité des enfants de leurs communautés.

23 novembre 2016 | Lors du lancement de la Grande semaine des tout-petits lundi, les représentants des Premières Nations du Québec et du Labrador ont rappelé la place importante qu’ils accordent à la petite enfance dans leurs communautés.

«  Dans la langue attikamek, le mot enfant se dit “awacic”, ce qui veut dire petit être de lumière », a souligné Nadine Rousselot, gestionnaire des services à la petite enfance à la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL).

« Lorsque nous regardons les enfants, nous voyons un feu dans leurs yeux. Notre mandat, en tant qu’adulte, est de préserver cette lumière », a-t-elle ajouté. Les chefs de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador ont d’ailleurs adopté en juin 2015 la Déclaration sur les droits des enfants des Premières Nations.

Un des aspects qui ressort de cette déclaration est l’importance de veiller à préserver l’identité des enfants des Premières Nations. «  L’identité se transmet par l’enseignement et l’accompagnement que nous faisons auprès de nos enfants, a expliqué Mme Rousselot. Ils doivent savoir d’où ils viennent et être fiers de faire partie d’une Première Nation. »

Les enfants des Premières Nations en chiffres

La CSSSPNQL a profité de l’occasion pour présenter une bande dessinée faisant le portrait des enfants des Premières Nations. Voici quelques-uns des chiffres qu’on y retrouve.

  • Les enfants de 0 à 5 ans représentent 8,6 % de la population des Premières Nations.
  • L’âge moyen des mères lors de la naissance de leur premier enfant est de 22 ans.
  • Près de 1 mère sur 2 a allaité son bébé.
  • Environ 6 parents sur 10 ont une langue des Premières Nations comme langue maternelle.
  • Environ la moitié des enfants de 0 à 5 ans s’exprime surtout dans une langue des Premières Nations dans la vie de tous les jours.
  • 9 parents sur 10 considèrent important que leurs enfants pratiquent des activités traditionnelles.
  • Environ 75 % des enfants participent à des activités traditionnelles au moins une fois par mois.
Les Premières Nations couvrent l’ensemble du territoire québécois. Elles sont composées de 11 nations réparties en 40 communautés des Premières Nations et 14 villages Inuits.

Langue et culture

Selon Nadine Rousselot, pratiquer des activités traditionnelles est une bonne façon d’enrichir les cultures des Premières Nations et de développer la fierté d’en être membre. « La culture est très importante pour nous, a-t-elle affirmé. Dans toutes nos activités, nous essayons d’inviter nos enfants à participer et à vivre les mêmes cérémonies et les mêmes traditions que les adultes. Ces enseignements peuvent ainsi se perpétuer pour les sept générations à venir. »

Encourager l’utilisation des langues des Premières Nations par les tout-petits constitue aussi une priorité. En raison de différents événements historiques, les langues des Premières Nations étaient en perte de vitesse, a rappelé Nadine Rousselot. « Heureusement dans les 10 dernières années, des programmes de stimulation favorisant l’apprentissage de ces langues dans nos écoles et dans nos centres de la petite enfance en ont fait augmenter l’utilisation », a-t-elle souligné.

Ainsi, dans la culture des Premières Nations, ce sont les contes et les légendes qui sont importants pour stimuler le langage des enfants. « Nous pouvons améliorer de cette façon le vocabulaire des tout-petits dans les langues des Premières Nations », a conclu Mme Rousselot.

 

Source : Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador


Kathleen Couillard – Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : iStock.com/RyersonClark

Illustration : Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador

Partager

À lire aussi