Portrait de la conciliation famille-travail au Québec

Portrait de la conciliation famille-travail au Québec

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Pour de nombreux parents, trouver un équilibre entre la famille et le travail est une source importante de stress, rapporte l’Institut de la statistique du Québec.

4 novembre 2016 | Pour de nombreux parents de jeunes enfants, trouver un équilibre entre la famille et le travail peut être une source importante de stress et de tension, rapporte l’Institut de la statistique du Québec.

Afin de mieux comprendre les défis que rencontrent les parents de jeunes enfants concernant la conciliation famille-travail, l’Institut de la statistique du Québec a mené une enquête à l’échelle provinciale auprès de 14 905 parents d’enfants de 0 à 5 ans.

Sans surprise, les mères interrogées travaillent en général moins d’heures par semaine que les pères et elles sont plus nombreuses à travailler à temps partiel. De leur côté, les pères interrogés sont plus nombreux que les mères à travailler plus de 40 heures par semaine et à occuper des emplois comportant un horaire atypique (soit un horaire irrégulier, de soir, de nuit ou de fin de semaine).

 

Partager

À lire aussi