Comportement à la maternelle: des écarts importants entre les enfants

Comportement à la maternelle: des écarts importants entre les enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Plusieurs enfants éprouveraient toujours des difficultés à maîtriser leur comportement à l’entrée à la maternelle.

3 novembre 2016 | Plusieurs enfants éprouveraient toujours des difficultés à maîtriser leur comportement à l’entrée à la maternelle, révèle une étude américaine menée auprès de 1 386 enfants âgés de 3 à 7 ans.

Les chercheurs ont en effet observé que l’autocontrôle se développait de façon très variable chez les enfants. Alors que certains avaient un bon contrôle d’eux-mêmes relativement tôt, d’autres pouvaient mettre jusqu’à 18 mois de plus pour bien contrôler leurs gestes. Plusieurs enfants n’y parviendraient d’ailleurs pas lorsque vient le temps de commencer l’école. Pour cette raison, certains tout-petits seraient plus susceptibles de développer un retard. C’est notamment le cas des garçons et de ceux qui ont de moins bonnes habiletés langagières.

Être capable de bien maîtriser son comportement est important pour réussir à l’école. Depuis quelques années, les milieux préscolaires favorisent toutefois les activités académiques, déplorent les chercheurs. Selon eux, ces résultats démontrent l’importance d’aider également les tout-petits à développer leurs habiletés sociales et émotionnelles pendant la période préscolaire.

Pour arriver à ces résultats, les auteurs de l’étude ont demandé aux enfants de participer au jeu « Tête, orteils, genoux et épaules ». Ce jeu consiste à faire l’opposé de ce qui est demandé. Par exemple, si l’adulte dit « Touche ta tête », l’enfant doit toucher ses orteils. Il s’agit d’une tâche difficile pour les tout-petits puisqu’ils doivent demeurer bien concentrés et se retenir de poser le geste qui leur semble naturel.


Sources : Eurekalert et Developmental Psychology

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/kristian sekulic

Partager

À lire aussi