Portrait des grands-parents canadiens

Portrait des grands-parents canadiens

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les grands-parents canadiens sont de plus en plus importants dans la vie des familles, selon des données présentées par l’Institut Vanier de la famille.

28 octobre 2016 | Les grands-parents canadiens sont de plus en plus importants dans la vie des familles, selon des données présentées par l’Institut Vanier de la famille. Ils joueraient des rôles d’éducateurs, d’aidants, de gardiens et de mentors auprès de leurs petits-enfants.

En 2011, le Canada comptait 7,1 millions de grands-parents, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à 2001. L’augmentation de l’espérance de vie allonge en effet la durée de la relation entre un grand-parent et ses petits-enfants.

Selon les statistiques, une femme sera grand-mère pendant 25 ans en moyenne et un homme, grand-père pendant 19 ans. Le nombre de petits-enfants par grand-parent a toutefois légèrement diminué, passant de 4,8 en 2001 à 4,2 en 2011, en raison de la baisse des naissances.

Parmi les grands-parents canadiens, 600 000 habitent avec leurs petits-enfants, une augmentation de 23 % par rapport à 2001. Cette situation est particulièrement fréquente dans les familles autochtones et immigrantes.

Par ailleurs, les grands-parents participent de plus en plus aux finances de la famille. Ils sont d’ailleurs plus nombreux sur le marché du travail qu’il y a une vingtaine d’années. Selon les statistiques présentées par l’Institut Vanier, les grands-parents s’impliqueraient aussi davantage dans les soins aux enfants. En effet, 28 % des parents disent avoir recours à l’aide d’un grand-parent, d’un autre membre de la famille ou d’une gardienne d’enfants pour s’occuper de leurs tout-petits de 4 ans ou moins.

L’Institut Vanier a pu dresser ce portrait des grands-parents en analysant des données provenant en majorité de Statistique Canada.

 

D’autres données intéressantes sur les aînés
  • Toutes les secondes, on compte 8 nouveaux aînés en Amérique du Nord.
  • Au Canada, dans 12 % des ménages où les grands-parents cohabitent avec leurs petits-enfants, les parents ne sont pas présents.
  • Plus de 13 % des aînés canadiens étaient sur le marché du travail en 2015, soit presque deux fois plus qu’il y a 20 ans (7 %).
  • Parmi les jeunes aidants naturels âgés de 15 à 29 ans, 40 % disent donner des soins à un de leur grand-parent.
  • En 2012, l’espérance de vie chez les femmes était de 83,9 ans et de 79,8 ans chez les hommes.


Sources : Meilleur Départ et Institut Vanier de la famille

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Yagi-Studio

Partager

À lire aussi