Les enfants se corrigeraient lorsqu'ils parlent seuls

Les enfants se corrigeraient lorsqu'ils parlent seuls

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les jeunes enfants corrigeraient leurs erreurs lorsqu’ils se parlent à eux-mêmes, même quand personne n’est là pour les écouter.

24 octobre 2016 | Les jeunes enfants corrigeraient leurs erreurs lorsqu’ils se parlent à eux-mêmes, même quand personne n’est là pour les écouter, révèle une petite étude américaine réalisée auprès de 27 enfants âgés de 3 ans à 4 ans.

Dans le cadre de cette étude, les tout-petits devaient faire une construction avec des blocs, en présence d’un expérimentateur ainsi qu’en son absence. Lorsqu’il doit faire ce genre de tâche, un enfant a tendance à se parler à lui-même, expliquent les chercheurs. Ils ont ainsi remarqué que les enfants étudiés corrigeaient les erreurs dans leur discours même en l’absence de l’expérimentateur. Les tout-petits disaient par exemple : « Ici, je dois mettre la pièce rouge… euh… bleue. » Selon les auteurs de l’étude, cela signifie que les tout-petits corrigeraient leurs erreurs pour une autre raison que celle d’être bien compris par les autres.

Chez les jeunes enfants, se parler tout seul facilite en fait les processus intellectuels et peut donc les aider à maîtriser leurs actions pour bien réussir une tâche, expliquent les chercheurs. D’ailleurs, les paroles prononcées par les enfants lorsqu’ils se parlent à eux-mêmes concernent généralement la tâche à accomplir. Par conséquent, si ce que l’enfant dit contredit l’action à poser, cela peut nuire au processus de réflexion.

Il est donc important qu’un enfant soit capable de corriger les erreurs qu’il commet lorsqu’il se parle à lui-même, soulignent les auteurs. D’autres études semblent également indiquer que les enfants qui souffrent d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ne décrivent pas toujours adéquatement leurs actions lorsqu’ils se parlent à eux-mêmes. Pour aider les enfants à développer cette habileté, les chercheurs suggèrent aux parents de prendre la peine de se corriger eux-mêmes lorsqu’ils se parlent à voix haute devant leur enfant.


Sources : Eurekalert et Early Childhood Research Quaterly

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/inarik

Partager

À lire aussi