Les parents passeraient plus de temps avec leurs enfants

Les parents passeraient plus de temps avec leurs enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Même s’ils travaillent davantage, les parents d’aujourd’hui passeraient plus de temps à prendre soin de leurs enfants que ceux des années 1960.

5 octobre 2016 | Même s’ils travaillent davantage, les parents d’aujourd’hui passeraient plus de temps à prendre soin de leurs enfants que ceux des années 1960, révèle une étude réalisée auprès de 122 271 parents, dans 11 pays différents.

Selon les résultats de l’étude, les mères passaient en moyenne 54 minutes par jour à s’occuper de leurs enfants en 1965. En 2012, ce temps a presque doublé pour atteindre 104 minutes par jour. Du côté des pères, le temps passé avec les enfants a presque quadruplé pour passer de 16 minutes par jour en 1965 à 59 minutes en 2012. Prendre soin des enfants incluait les activités suivantes : cuisiner, les nourrir, changer leurs couches, les habiller, leur donner le bain, les mettre au lit, leur lire des histoires, jouer avec eux et les aider à faire leurs devoirs.

L’idée que les moments parent-enfant sont bénéfiques pour le développement cognitif, le comportement et la réussite scolaire a fait son chemin, soulignent les chercheurs. C’est pourquoi les parents d’aujourd’hui souhaiteraient passer davantage de temps avec leurs enfants, et ce, même s’ils ont les moyens de payer quelqu’un d’autre pour prendre soin d’eux.

Seules les mères françaises auraient connu une diminution du temps passé avec leurs enfants. Les sommes d’argent investies dans les services de garde ont peut-être permis d’alléger la tâche des mères, avancent comme hypothèse les chercheurs. De plus, les Français auraient plus tendance à croire que les enfants peuvent facilement s’adapter au mode de vie de leurs parents, proposent d’autres experts.

L’étude a été réalisée au Canada, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Danemark, en Norvège, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et en Slovénie. Les parents étudiés ont tenu un journal détaillé de leurs activités quotidiennes.


Sources : USA Today, University of California, Irvine et Journal of Marriage and Family

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Jodi Jacobson

Partager

À lire aussi