Grossesse et tabagisme: des effets sur les gènes des bébés

Grossesse et tabagisme: des effets sur les gènes des bébés

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le tabagisme pendant la grossesse causerait des modifications chimiques sur les gènes des bébés, conclut une équipe internationale de chercheurs.

8 avril 2016 | Le tabagisme pendant la grossesse causerait des modifications chimiques sur les gènes des bébés, révèle une étude réalisée auprès de 6 685 nouveau-nés et de leur mère par une équipe internationale de chercheurs.

Les scientifiques ont en effet observé des modifications à 6 073 endroits sur l’ADN des bébés dont les mères avaient fumé tous les jours pendant la plus grande partie de leur grossesse. Certains des gènes touchés étaient impliqués dans le fonctionnement des poumons et du système nerveux. D’autres gènes modifiés par le tabagisme avaient déjà été associés à certains cancers et à des malformations congénitales.

Par conséquent, même si le foetus ne respire pas directement la fumée, les substances toxiques que celle-ci contient peuvent se rendre jusqu’à lui par le sang de la mère, qui traverse le placenta. Ces molécules pourraient alors modifier chimiquement l’ADN de l’enfant comme chez un fumeur. En effet, plusieurs des modifications détectées par les chercheurs avaient déjà été observées sur l’ADN de fumeurs adultes.

Par ailleurs, selon les chercheurs, ces modifications chimiques persisteraient même chez les enfants plus vieux. Ces résultats expliqueraient donc en partie comment le tabagisme pendant la grossesse influence le développement du foetus et peut avoir des conséquences pour toute la vie future de l’enfant.


Sources : Eurekalert et American Journal of Human Genetics

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/SolStock

Partager

À lire aussi