Le bruit, un obstacle à l’apprentissage du langage?

Le bruit, un obstacle à l’apprentissage du langage?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants seraient beaucoup plus sensibles aux bruits que les adultes, rappellent des chercheurs.

24 février 2016 | Les enfants seraient beaucoup plus sensibles au bruit que les adultes et cela pourrait nuire à leur apprentissage du langage, soulignent des chercheurs dans le cadre d’une conférence présentée au congrès de l’Association américaine pour l’avancement des sciences. Dans un environnement bruyant, les tout-petits n’entendraient tout simplement pas la même chose que les adultes.

Bien que le système auditif soit fonctionnel à peine 3 mois après la naissance, le cerveau des jeunes enfants a en effet besoin de plusieurs années d’expérience pour être capable de bien traiter les informations sonores, expliquent les scientifiques. Ainsi, lorsqu’un bruit masque un ou deux mots d’une phrase, un enfant ne peut pas faire comme un adulte et deviner le mot manquant avec les connaissances qu’il a du langage. Sa compréhension sera donc davantage dérangée par le bruit. Par exemple, les enfants de moins de 2 ans ne peuvent pas bien entendre ce qu’un adulte leur dit si une autre personne dans la pièce parle en même temps.

Le bruit pourrait même nuire à la capacité des enfants à apprendre à parler, avancent les chercheurs. En effet, les tout-petits ont besoin d’entendre clairement le langage pour y arriver. Cependant, selon les études réalisées par les scientifiques, les jeunes enfants ont de la difficulté à distinguer les bruits et les mots s’ils se retrouvent dans un environnement trop bruyant. Les chercheurs ont d’ailleurs noté des problèmes de compréhension à des niveaux de bruit similaire à celui d’une garderie.

Les enfants sont souvent dans des environnements où il y a beaucoup de bruit et où plusieurs personnes parlent en même temps, déplorent les chercheurs. Il est donc important d’être attentif si un enfant semble incommodé par le bruit, et ce, même si le niveau sonore n’est pas problématique d’un point de vue d’adulte. Les scientifiques suggèrent entre autres aux parents d’éteindre la télévision ou la radio lorsqu’ils interagissent avec leurs enfants.


Sources : CTV News et AAAS

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/

Partager

À lire aussi