Lecture: la compréhension des mots écrits commencerait tôt

Lecture: la compréhension des mots écrits commencerait tôt

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Dès 3 ans, un enfant pourrait faire la différence entre un mot écrit et un dessin, ce qui pourrait avoir des implications sur l’apprentissage de la lecture, une fois à l’école.

15 janvier 2016 | Dès 3 ans, un enfant pourrait faire la différence entre un mot écrit et un dessin, ce qui pourrait avoir des implications sur l’apprentissage de la lecture, une fois à l’école.

Selon des chercheurs américains, les tout-petits comprennent très tôt qu’un mot écrit doit être lu de la même façon chaque fois alors qu’un dessin peut être décrit de plusieurs manières différentes. Autrement dit, ils comprennent déjà qu’un mot écrit représente en fait un ensemble de sons.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après avoir mené une étude auprès de 141 enfants de 3 à 4 ans. Un chercheur lisait le mot « chien » ou nommait ainsi un dessin représentant le même mot devant un enfant. Par la suite, une marionnette imitait le chercheur, mais en utilisant plutôt le mot « chiot ». Plusieurs enfants ont fait remarquer son erreur à la marionnette lorsqu’elle lisait le mot écrit. Toutefois, ils ne croyaient pas que la marionnette s’était trompée si elle employait le mot « chiot » pour décrire le dessin.

Les jeunes enfants auraient donc une compréhension plus complexe qu’on le croit de la lecture et de l’écriture, selon les auteurs de l’étude. Ainsi, il serait possible de détecter très tôt les difficultés qui pourraient survenir dans l’apprentissage de la lecture en évaluant la capacité des tout-petits à distinguer un mot écrit d’un dessin, ajoutent-ils.


Sources : Eurekalert et Child Development


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/IsaacLKoval

Partager

À lire aussi