À chaque âge, sa façon de jouer

À chaque âge, sa façon de jouer

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


À mesure qu’il grandit, votre enfant s’intéresse à différent types de jeux et sa façon de jouer devient plus complexe.

23 décembre 2015 | À mesure qu’il grandit, votre enfant s’intéresse à différent types de jeux et sa façon de jouer devient plus complexe. Tour d’horizon des principales étapes de l’évolution du jeu.

Bébé

Bébé joue seul et il s’intéresse essentiellement à des jeux qui stimulent ses sens. Ces activités lui permettent de bouger, de découvrir et de développer ses capacités physiques. Par exemple, il joue avec ses mains et ses pieds, il met des objets dans sa bouche, il joue avec un hochet, il s’amuse sur un tapis d’éveil, il joue avec un ballon ou avec des jouets à pousser et à tirer, etc.

Vers 2 ans

L’intérêt de l’enfant pour le jeu symbolique apparaît. Par exemple, il joue à faire semblant en jouant au papa et à la maman ou en préparant un repas pour ses toutous. Ainsi, il s’amuse à reproduire des gestes simples qu’il voit chaque jour. À mesure qu’il grandit, l’enfant invente aussi des scénarios et des jeux de rôles. Le dessin, le bricolage, la pâte à modeler entrent aussi dans cette catégorie de jeux.

L’enfant joue maintenant à côté d’autres enfants, mais de façon individuelle. C’est l’étape du jeu parallèle qui commence à apparaître autour de 18 mois. À cet âge, l’enfant a une pensée égocentrique et n’a pas encore acquis les notions de propriété et de partage. Quand il voit un objet qui l’intéresse, il va le chercher sans se demander à qui il appartient. Vers 2 ans, il comprend mieux ce qui lui appartient, mais il a encore de la difficulté à partager parce qu’il a peur de ne pas pouvoir récupérer son jouet.

Autour de 2 ½ ans

L’enfant est prêt pour les jeux d’assemblage comme les casse-têtes, les blocs et les jeux de construction. Il faut cependant lui proposer des jeux adaptés à son âge. Par exemple, il s’amusera d’abord avec des casse-têtes en bois munis d’une petite tige avant de jouer avec des casse-têtes à 2 ou 4 pièces.

Vers 3 ans

C’est le début du jeu en groupe. L’enfant commence à s’amuser avec les autres, mais ça ne dure jamais très longtemps. Les conflits sont nombreux. De plus, il préfère généralement avoir un seul compagnon de jeu, plutôt que plusieurs.

À partir de 4 ans

Entre 4 ans et 5 ans, au fur et à mesure qu’il développe son langage, ses connaissances et ses habiletés sociales, l’enfant joue de plus en plus longtemps avec les autres. Ces apprentissages lui permettent aussi vers 5 ans de s’intéresser à des jeux de règles, comme les jeux de cartes et les jeux de société. Il apprécie aussi les jeux moteurs qui comportent des règles, comme la tague et les sports d’équipe.

 

Naitre et grandir.com


Source :
Magazine Naître et grandir, décembre 2015

Partager

À lire aussi