Écrans: des tout-petits de plus en plus techno

Écrans: des tout-petits de plus en plus techno

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Selon une étude américaine, déjà à 4 ans, 75 % des enfants possédaient leur propre appareil mobile.
Agence Science-Presse

16 novembre 2015 | Les tablettes et les téléphones portables sont de plus en plus présents dans la vie des tout-petits, révèle une étude américaine réalisée auprès de 350 parents d’enfants âgés de 6 mois à 4 ans. Selon les résultats, déjà à 4 ans, 75 % des enfants possédaient leur propre appareil mobile.

L’étude, qui s’intéressait aux familles à faible revenu, permet de mieux connaître l’utilisation des tablettes et des téléphones intelligents par les tout-petits.

  • 97 % des enfants de l’étude avaient déjà joué avec une tablette ou un téléphone intelligent.
  • 44 % des enfants de moins de 1 an utilisaient chaque jour un appareil mobile. Cette proportion était de 63 % chez les enfants de 1 an et de 77 % chez ceux de 2 ans.
  • 28 % des tout-petits de 2 ans n’avaient besoin d’aucune aide pour naviguer sur une tablette.
  • 70 % des parents ont dit laisser leur enfant jouer sur une tablette pour les occuper lorsqu’ils font des tâches ménagères, 65 % pour garder leur enfant calme dans un lieu public et 29 % pour les aider à dormir.

Les chercheurs rappellent que les effets des appareils mobiles sur le développement des enfants sont encore peu connus. De plus, il n’existe toujours pas de données démontrant que les applications éducatives sont bénéfiques pour les enfants.

Il est donc important de ne pas encourager une utilisation routinière et excessive des appareils mobiles, croient des experts canadiens interrogés à ce sujet. Les parents devraient plutôt transformer les occasions de jouer avec des tablettes et des téléphones intelligents en une expérience interactive. Par exemple, les enfants devraient utiliser ce genre d’appareils avec leurs parents. Ces derniers devraient aussi inciter leurs enfants à utiliser des applications favorisant la créativité.

En septembre dernier, l’Académie américaine de pédiatrie revoyait d’ailleurs ses recommandations pour insister sur l’importance de bien encadrer l’utilisation des écrans dans la famille.


Sources : CBC News et Pediatrics

Partager

À lire aussi