Grossesse: plus courte chez les petites femmes

Grossesse: plus courte chez les petites femmes

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les femmes de petite taille auraient tendance à avoir une grossesse plus courte et risqueraient davantage d’accoucher prématurément.
Agence Science-Presse

7 septembre 2015 | Les femmes de petite taille auraient tendance à avoir une grossesse plus courte et risqueraient davantage d’accoucher prématurément, selon une étude menée en Finlande, en Norvège et au Danemark. Leurs enfants seraient aussi plus petits à la naissance.

La taille d’une femme peut influencer la grossesse de deux façons. Premièrement, les mères de petite taille peuvent transmettre leurs gènes à leur bébé qui serait alors petit lui aussi. Deuxièmement, les petites femmes auraient aussi un utérus plus petit ce qui peut limiter la croissance du foetus. Jusqu’à présent, l’importance de chacun de ces facteurs était toutefois peu connue.

C’est pourquoi les auteurs de cette étude ont choisi de réaliser des analyses génétiques sur 3 485 mères et leurs bébés. Cela leur a permis de conclure que le poids et la taille des enfants à la naissance seraient déterminés par les gènes qu’ils ont reçus de leur mère. Par contre, la durée de la grossesse serait plutôt influencée par les caractéristiques physiques de la mère puisqu’elles modifient l’environnement du foetus.

Selon les chercheurs, naître avant terme ou avec un petit poids de naissance a des répercussions sur la santé future de l’enfant. Ils espèrent donc que les résultats de cette étude permettront de mieux comprendre les mécanismes menant à un accouchement prématuré et ainsi de prévenir plusieurs complications.


Sources : Science Daily et PLOS Medicine

Partager

À lire aussi