Enfant bilingue: 9 choses à savoir

Enfant bilingue: 9 choses à savoir

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Ce n’est pas toujours facile pour les parents, et même pour les médecins, de déterminer si le langage d’un enfant bilingue se développe normalement.
Agence Science-Presse

31 août 2015 | Ce n’est pas toujours facile pour les parents, et même pour les médecins, de déterminer si le langage d’un enfant bilingue se développe normalement, selon une psychologue américaine. La recherche évolue toutefois rapidement dans ce domaine et les experts comprennent de mieux en mieux l’apprentissage du langage dans un environnement bilingue.

Voici 9 constats à retenir sur les enfants et le bilinguisme tirés des récentes recherches sur le sujet :

  • Les tout-petits sont parfaitement capables d’apprendre deux langues en même temps. Être exposés à plusieurs langues n’augmente pas la confusion des enfants.
  • Il n’est pas nécessaire de réserver l’utilisation de chaque langue à un environnement particulier (par exemple, espagnol seulement à la maison et français seulement à la garderie) pour éviter que l’enfant mélange les deux.
  • Apprendre deux langues nécessite plus de temps qu’en apprendre une seule. Les parents de familles bilingues ne devraient donc pas s’inquiéter si le langage de leur enfant semble se développer moins vite que celui d’un enfant exposé à une seule langue.
  • Les enfants bilingues peuvent avoir des forces différentes dans chaque langue.
  • Les enfants élevés dans un milieu bilingue ont une maîtrise normale de leur langue dominante, mais ils ne la maîtriseront pas aussi bien que s’ils avaient été exposés seulement à celle-ci.
  • Pour évaluer le vocabulaire d’un enfant bilingue, l’important est de considérer l’ensemble des phrases et des mots produits dans les 2 langues.
  • C’est la quantité et la qualité de l’exposition à chaque langue qui déterminera la vitesse à laquelle l’enfant apprendra chacune d’elles.
  • Les parents devraient continuer à utiliser leur langue maternelle à la maison, même si ce n’est pas celle que leurs enfants parleront à l’école.
  • Il n’existe pas un seul modèle d’environnement bilingue. Le développement du langage chez les enfants bilingues varie donc énormément de l’un à l’autre.

Par ailleurs, les enfants dont les parents ont une langue maternelle autre que celle qui sera utilisée à l’école devraient fréquenter une garderie ou une prématernelle pour être exposés à cette nouvelle langue. En effet, une meilleure maîtrise de la langue d’enseignement à l’entrée à l’école augmente les chances de réussite scolaire, disent les experts.


Sources : Science Daily et Seminars in Speech and Language

Partager

À lire aussi