Feu de camp: attention aux brûlures

Feu de camp: attention aux brûlures

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le CHU Sainte-Justine invite les parents à faire preuve de prudence lorsqu’ils allument un feu de camp ou utilisent un barbecue.
Agence Science-Presse

20 juillet 2015 | Le CHU Sainte-Justine invite les parents à faire preuve de prudence lorsqu’ils allument un feu de camp ou utilisent un barbecue. En effet, depuis le début de l’été, l’hôpital pédiatrique aurait traité 5 enfants qui ont subi de graves brûlures en raison de l’utilisation d’un accélérant, comme de l’essence ou du gaz, pour attiser des feux.

Le CHU Sainte-Justine rappelle que l’ajout de ce type de produit pour raviver un feu risque de provoquer une explosion. Les flammes qui se forment alors peuvent atteindre des personnes ou des objets situés à plusieurs mètres de distance. Cette pratique est donc à éviter, peu importe le type de feu, que ce soit un barbecue, un appareil à fondue ou un feu de camp.

Par ailleurs, le CHU Sainte-Justine traiterait chaque année des enfants tombés dans les braises alors qu’ils jouaient à proximité d’un feu de camp qui semblait éteint. Les parents devraient donc être conscients que les braises peuvent demeurer très chaudes bien après que les dernières flammes se soient éteintes. Des tisons, cachés sous les cendres, peuvent alors brûler les mains, les pieds et les genoux des tout-petits. Le CHU Sainte-Justine recommande de s’assurer de bien éteindre le feu en l’arrosant avec de l’eau et en le remuant à plusieurs reprises.


Source : CHU Sainte-Justine

Partager

À lire aussi