Justiciers dès 3 ans!

Justiciers dès 3 ans!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Dès 3 ans, les tout-petits tenteraient de réparer une injustice quand ils en sont témoins, selon des chercheurs britanniques et allemands.
Agence Science-Presse

29 juin 2015 | À quel âge les jeunes enfants démontrent-ils un sens de la justice? Dès 3 ans, selon des chercheurs britanniques et allemands. Déjà à cet âge, les tout-petits tenteraient en effet de réparer une injustice quand ils en sont témoins.

Dans leur expérience, les chercheurs ont mis des tout-petits en présence de 2 marionnettes. L’une d’elles avait la fâcheuse habitude de prendre les jouets des enfants ou de l’autre marionnette. Les scientifiques donnaient alors l’occasion aux enfants de reprendre l’objet à la marionnette « voleuse » pour récupérer ce qui leur avait été pris ou pour le redonner à la marionnette victime de vol. Les chercheurs ont ainsi observé que les enfants réparaient l’injustice aussi souvent lorsque c’était la marionnette qui était la victime que lorsque c’était eux.

Selon les auteurs de l’étude, les enfants agiraient ainsi parce qu’ils détecteraient la détresse de la victime et voudraient l’aider à se sentir mieux. Ils ne seraient donc pas motivés par un esprit de vengeance. D’ailleurs, les scientifiques ont remarqué que les tout-petits préféraient rendre l’objet volé à la victime plutôt que de punir le voleur quand on leur en donnait la possibilité.

Des études récentes indiqueraient aussi que les enfants partagent plus facilement avec une marionnette qui aide les autres qu’avec une marionnette qui se comporte mal. Dès ce jeune âge, les enfants pourraient donc tenir compte des autres, même s’ils ont de la difficulté à l’exprimer. Les adultes devraient alors les encourager à agir directement lorsqu’ils voient une injustice plutôt que de simplement leur expliquer ce qui est bien et ce qui est mal, croient les chercheurs.

Cette étude a été réalisée auprès de 58 enfants de 3 ans et de 79 enfants de 5 ans.


Sources : MedicalNewsToday et Current biology

Partager

À lire aussi