Piqûres d'insectes: comment soulager les tout-petits?

Piqûres d'insectes: comment soulager les tout-petits?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Chez les enfants, les piqûres de moustiques enflent et les démangent parfois beaucoup. Quels sont les traitements disponibles pour les tout-petits?

Chez les enfants, les piqûres de moustiques enflent parfois beaucoup et les démangeaisons peuvent devenir difficiles à supporter. Il n’y a toutefois pas de quoi s’inquiéter : la plupart des piqûres peuvent être traitées à la maison, mais quel traitement choisir pour diminuer enflure et grattage?

La première chose à faire est de laver les piqûres avec de l’eau et du savon. Par la suite, une compresse d’eau froide ou de la glace dans un linge humide aidera à faire diminuer l’enflure. « Mettre du bicarbonate de soude dans le bain peut aussi diminuer la démangeaison », propose Olivier Bernard, pharmacien. Une autre possibilité est d’en faire une pâte et de l’appliquer directement sur les piqûres.

Ça me gratte!
En gardant les ongles de votre enfant courts, vous diminuerez l’intensité des séances de grattage et, par le fait même, le risque d’infection.

Par ailleurs, plusieurs produits sont disponibles en pharmacie pour diminuer les démangeaisons et l’enflure. « Pour les enfants de moins de 6 ans, je recommande habituellement le BenadrylMD en crème. Le BenadrylMD en sirop cause de la somnolence, alors je ne le suggère pas pour quelques piqûres seulement », explique Olivier Bernard. Il recommande le sirop seulement si l’enfant a une réaction importante sur une grande partie de son corps ou s’il est incapable de ne pas se gratter.

Lorsqu’une piqûre est très enflée et dérangeante pour un tout-petit, une crème à base de cortisone peut être une deuxième option. « Cependant, avec les jeunes enfants, je préfère éviter ce produit, nuance le pharmacien. Pour les enfants de 4 à 5 ans, on peut toutefois en mettre 1 ou 2 fois par jour pendant 3 jours seulement. »

La calamine serait enfin la troisième option à envisager en matière d’efficacité, selon Olivier Bernard : « C’est un produit qui agit seulement contre la démangeaison et pas contre l’enflure, contrairement aux deux premières options. »

Il existe aussi des bâtonnets à base de bicarbonate de soude (p. ex., After BiteMD). Toutefois, M. Bernard invite les parents à s’informer auprès d’un pharmacien afin de savoir si ce type de produits convient à un jeune enfant puisqu’il renferme souvent plusieurs ingrédients différents d’une marque à l’autre.

Quand s’inquiéter?

Certaines piqûres peuvent enfler de façon impressionnante. Malgré tout, il s’agit rarement d’allergies, mais plutôt de réactions locales étendues. « Certains enfants réagissent très fortement lorsqu’ils se font piquer, confirme Olivier Bernard. Je recommande en général de commencer par essayer un traitement. S’il y a une diminution de l’enflure, tout va bien. Par contre, s’il n’y a pas d’amélioration au bout de 2 jours, il est préférable de consulter un professionnel de la santé. » De la même façon, si la piqûre s’infecte ou si elle a une apparence inhabituelle, il ne faut pas hésiter à consulter.

Réaction allergique

Les symptômes suivants chez un enfant nécessitent une consultation immédiate, car il pourrait s’agir d’une réaction allergique grave :

  • son visage et son cou gonflent;
  • il a des démangeaisons intenses ou de l’urticaire;
  • sa respiration devient rapide, difficile ou sifflante;
  • il tousse de façon continuelle;
  • il ne peut plus avaler ou parler;
  • son cœur bat vite;
  • il a le teint pâle, ses extrémités sont froides et il perd connaissance;
  • il vomit.

 Kathleen Couillard – Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

9 juillet 2014

À lire aussi