La prématernelle préparerait les enfants vulnérables pour l’école

La prématernelle préparerait les enfants vulnérables pour l’école

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants vulnérables qui vont à la prématernelle progresseraient rapidement et dépasseraient même les autres enfants de leur âge.
Agence Science-Presse

12 juin 2015 | Les enfants vulnérables qui participent à un programme de prématernelle progresseraient rapidement et en arriveraient même à dépasser les autres tout-petits de leur âge, selon une étude américaine réalisée auprès de 561 enfants issus majoritairement d’un milieu défavorisé.

Au début de la prématernelle, les jeunes participants réussissaient moins bien que les autres dans des tests évaluant leur langage, leurs compétences en lecture et en mathématique de même que leurs connaissances générales et leur comportement. Cependant, leurs résultats étaient légèrement supérieurs à la moyenne lorsqu’ils ont terminé la maternelle l’année suivante. Le programme de prématernelle serait particulièrement bénéfique pour les enfants ayant au départ une moins bonne maîtrise de l’anglais, soulignent les chercheurs.

En prématernelle, les enfants auraient amélioré principalement leur langage, leurs aptitudes à reconnaître des lettres et leur comportement. Selon les auteurs de l’étude, cela signifie que ce programme permet de perfectionner des aptitudes importantes pour l’entrée à l’école. Par la suite, les enfants ont continué de progresser en maternelle, notamment pour ce qui est du vocabulaire et des mathématiques.

Une étude précédente avait d’ailleurs démontré qu’en 3e année, les enfants issus de familles à faible revenu qui avaient participé à ce programme présentaient de meilleurs résultats scolaires en lecture et en mathématiques. Les effets bénéfiques d’un programme de prématernelle pourraient donc persister pendant plusieurs années.


Sources : Eurekalert et Frank Porter Graham Child Development Institute

Partager

À lire aussi