Être généreux, bon pour la santé des enfants

Être généreux, bon pour la santé des enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants qui aident leurs amis amélioreraient leur santé psychologique et physique, leurs habiletés sociales ainsi que leur comportement.
Agence Science-Presse

10 juin 2015 | Incitez votre enfant à donner et il recevra… une bonne dose de bien-être en retour! Selon une petite étude américaine, être généreux favoriserait un meilleur fonctionnement du système nerveux chez les tout-petits.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs ont offert à 74 enfants âgés de 4 ans la possibilité d’amasser des jetons leur permettant de gagner un prix. À la fin de la rencontre, les scientifiques ont proposé aux enfants de donner leurs jetons à un enfant malade fictif. Ils ont ainsi observé que chez les enfants généreux, un nerf crânien (le nerf vague) réagissait plus fortement. Selon les auteurs, cela indiquerait que ces enfants contrôlent mieux leur stress et se sentent donc plus calmes et en sécurité.

Cependant, l’étude révèle aussi que les enfants issus de familles aisées ont moins tendance à donner que ceux provenant de milieux plus modestes. D’après les chercheurs, le cerveau serait programmé dès notre plus jeune âge pour nous inciter à prendre soin des autres. Toutefois, dans les milieux plus aisés, des éléments culturels pourraient bloquer ce réflexe dès la petite enfance.

Les chercheurs croient donc qu’encourager le partage favoriserait une meilleure santé des enfants. En contrôlant mieux leur stress, les enfants qui aident leurs amis amélioreraient en effet leur santé psychologique et physique, leurs habiletés sociales et leur comportement. Des recherches précédentes avaient d’ailleurs démontré des effets similaires chez les adultes.


Sources : Psychological Science et Science daily

Partager

À lire aussi