Surprendre pour stimuler l’apprentissage des tout-petits

Surprendre pour stimuler l’apprentissage des tout-petits

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants apprendraient mieux lorsqu’ils sont témoins d’un évènement inattendu, avance une étude américaine.
Agence Science-Presse

13 avril 2015 | Les enfants apprendraient mieux lorsqu’ils sont témoins d’un évènement inattendu, avance une étude américaine réalisée auprès de 110 enfants âgés de 11 mois.

Les chercheurs ont en effet remarqué que les tout-petits avaient plus de chances de retenir un nouveau son associé à un objet si cet objet se comportait d’une façon étrange. Par exemple, un petit camion qui semblait passer à travers un mur ou flotter dans le vide attirait beaucoup plus leur attention que le même camion bloqué par un mur.

De plus, les auteurs ont noté que les bébés cherchaient à comprendre pourquoi l’objet ne se conduisait pas comme ils s’y seraient attendus. Ils pouvaient ainsi frapper l’objet sur la table pour s’assurer qu’il est bien solide ou le laisser tomber pour déterminer s’il peut flotter dans les airs.

Selon les chercheurs, les situations imprévisibles rendraient les enfants plus ouverts aux apprentissages. Les jeunes enfants utiliseraient alors leurs connaissances pour faire des prédictions sur le comportement des objets. Si ces prédictions ne se réalisent pas, les tout-petits profiteraient de cette situation pour mieux comprendre le monde qui les entoure. C’est ainsi que leur capacité d’apprentissage pourrait s’améliorer.


Sources : Eurekalert et Science

Partager

À lire aussi