Difficultés d'allaitement: quelles sont les causes?

Difficultés d'allaitement: quelles sont les causes?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les difficultés d’allaitement s’expliqueraient en partie par notre société qui est peu adaptée à l’allaitement, propose le documentaire Breastmilk.

5 novembre 2014 | Les difficultés rencontrées par les mères qui allaitent s’expliqueraient en partie par notre société qui est peu adaptée à l’allaitement, propose la réalisatrice Dana Ben-Ari dans son documentaire Breastmilk. Le film aborde la réalité de plusieurs mères qui tentent l’aventure de l’allaitement pour la première fois.

Ces femmes, pourtant très différentes les unes des autres, partagent toutes le même désir : allaiter. Leur expérience les amènera toutefois à réaliser que la route entre la volonté d’allaiter et l’atteinte de cet objectif est parsemée d’embûches. Le documentaire présente en effet des femmes qui doivent composer avec la prématurité de leur bébé, le manque de lait, le retour au travail et l’absence de soutien de leur entourage. « Investir autant et échouer, c’est échouer comme mère, » confie l’une d’entre elles.

Selon l’une des intervenantes du film, lorsque l’allaitement ne fonctionne pas, les mères croient à tort qu’il s’agit d’un problème biologique. En fait, il s’agit d’un problème social, corrige-t-elle. Le documentaire cherche en effet à démontrer que des changements culturels sont nécessaires pour augmenter les chances que l’allaitement se passe bien.

La projection, organisée par le magazine web Planète F, a également permis à des expertes de s’exprimer sur la situation au Québec. Selon Chantal Bayard, codirectrice du livre La promotion de l’allaitement au Québec, Regards critiques, les futures mères ne sont pas suffisamment informées des difficultés d’allaitement possibles et la formation des professionnels est inadéquate. De son côté, Bernadette Thibaudeau, infirmière à la Maison Bleue, souligne le manque de ressources pour les mères qui rencontrent des difficultés. En particulier, la culture de l’individualité contribuerait au sentiment d’isolement ressenti par plusieurs d’entre elles.

Dans une société où tout va plus vite et où les femmes ont souvent l’impression de devoir être des superwomen, l’allaitement peut devenir un défi. C’est ce qui fait conclure à la réalisatrice de Breastmilk que si nous voulons vraiment éviter que des femmes se sentent coupables, créer un environnement plus favorable est la responsabilité de tous.

 

Kathleen Couillard – Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Partager

À lire aussi