Halloween: pour manger des bonbons en sécurité

Halloween: pour manger des bonbons en sécurité

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Tous les enfants devraient prendre des précautions avant de manger des bonbons à l’Halloween.

29 octobre 2014 | Tous les enfants devraient prendre des précautions avant de manger les bonbons recueillis à l’Halloween. Voici un rappel des conseils de sécurité.

Avant la cueillette

  • Dites à vos enfants de ne pas accepter et surtout de ne pas manger des bonbons qui ne sont pas dans un emballage commercial.
  • Prenez un repas avec vos enfants avant la tournée de friandises afin qu’ils ne soient pas trop tentés de grignoter pendant la collecte.

De retour à la maison

  • Dites à votre enfant de se laver les mains avant de déballer et de manger des bonbons.
  • Ne laissez pas les enfants manger des friandises avant que vous ou un autre adulte ne les ayez vérifiées.
  • Jetez tout ce qui est fait maison.
  • Vérifiez si les emballages commerciaux des friandises sont percés. Jetez tous les aliments dont les emballages sont déchirés, déballés ou détachés.
  • Enlevez aussi les friandises qui pourraient présenter un risque possible d’étouffement comme les bonbons mous, les gommes à mâcher, les bonbons durs, les suçons et les arachides.
  • Rappelez-vous que dans le doute, mieux vaut s’abstenir!

Allergies

Par ailleurs, certaines friandises remises à l’Halloween peuvent contenir des allergènes. Les allergènes les plus communs sont les arachides, les noix, le lait et les œufs. Certaines friandises, comme le chocolat, peuvent contenir des allergènes qui ne sont pas déclarés sur l’étiquette. Les allergènes non déclarés qu’on trouve le plus souvent dans le chocolat sont les arachides, les noix et les protéines de lait. Voici quelques mesures pour assurer la sécurité des enfants souffrant d’allergies alimentaires.

  • Lisez les étiquettes avec soin et donnez à votre enfant que les friandises ayant une liste d’ingrédients.
  • Ne donnez pas à votre enfant des produits dont les mises en garde contiennent l’énoncé « peuvent contenir ».
  • Ne donnez pas à votre enfant des produits pour lesquels vous hésitez.



Sources : Gouvernement du Canada et Canadiens en santé

Partager

À lire aussi